Une partie des images présentes sur ce forum est l'oeuvre et la propriété d'Ankama ©
www.dofus.com/fr




Partagez | 
 

 Histoire de sang et d'honneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agnator
Aventurier
Aventurier
avatar

Masculin Le Minotoror
Nombre de messages : 98
Age : 23
Classe : Sacrieur
Métiers : Paysan (16)
Guilde : Les petits pédestres
Cercle :
133 / 200133 / 200

Contrats de prédilection : Ceux qui me feront devenir un héros !
Date d'inscription : 30/10/2011

Qui est-ce ?
Cercle::
0/0  (0/0)

MessageSujet: Histoire de sang et d'honneur   Ven 20 Jan - 0:37

Chapitre I

Prémices



-Tavernier, un jus de cawotte s'il vous plait.
La taverne d'Amakna était vide à cette heure-ci, il faisait nuit noire, seul trois clients étaient présents, sombrant dans l'alcool comme un Iop dans la folie de sa puissance, ou a contrario de sa bêtise. Un jeune gaillard, affublé d'une longue cape cachant pratiquement toute la surface de son corps afin de rester inconnu était assis au fond de la taverne, un carnet contenant plusieurs documents dans la main, qu'il s'apprêtait à lire.
"Rapport n°1 : Agnator A'Jamé'Tor, disciple de la déesse Sacrieur, adepte du vent, né en 626, à Sufokia d'après certaines sources. Grandit avec sa famille jusqu'à sa disparition en 638. Aucun indice découvert. Fin des recherches en 639, sa famille a finit par accepté le fait qu'il ne le reverrait plus jamais et a fait le deuil un an plus tard."
*grognement*
"Rapport n°2 : Découverte de cheveux bruns en 640 dans une grotte d'Amakna. D'après nos plus brillants mages, il s'agirait de cheveux ayant appartenu à Agnator A'Jamé'Tor, l'enfant ayant disparu 2 ans plus tôt. Présence anormale de Wakfu signalée sur le lieu de sa disparition mais caché aux gens pour faute de preuve et de moyen de détection. Même quantité de wakfu retrouvée sur le lieu où les cheveux ont été découverts. Les théoriciens affirment que cela peut être un voyage dans le temps."
-Bande d'ignorants.. murmura-t-il.
"Rapport n°3 : Signalisation d'un individu à Bonta en 641 correspond aux traits de l'enfant mais avec quelques années de plus. Recherche active en cours effectuée par la milice Bontarienne appuyée par les mages de la tour des ordres."
"Dernier rapport : Découverte d'ossements humains dans les landes de Sidimote. Présence du sang d'Agnator sur les os. Supposition et quasi-affirmation que c'est bien les restes du Sacrieur qui ont été découverts. Fin des recherches."
-Quasi-affirmation hein.. Si facile à duper, et pourtant si 'intelligents', du grand n'importe quoi oui.. Néanmoins, aujourd'hui je suis tranquille.

Le tavernier apporta une chope remplie à ras bord au personnage encapuchonné sans se soucier de son monologue. Il ne tarda pas à en boire une grosse gorgée et à siphonner la chope. Après l'avoir finit, il se leva, s'approcha du poêle, et jeta le carnet au feu, ce qui répandit une odeur nauséabonde de brûlé dans toute la pièce, n'évitant pas les plaintes d'un Iop complètement dépasser par sa médiocre vie qu'il en pleurait quelques minutes avant, et d'un Pandawa totalement ivre, donc dans son état normal.

-Pourquoi ne laisse-t-on pas les dépressifs déprimer en paix.. Dit le Iop tout en dégainant son épée

-Parce que vous faites bien trop pitié pour qu'on vous laisse souffrir en paix. Rétorqua le mystérieux individu tout en dégainant ses trois dagues à son tour.

Le Iop fonça sur lui sans ajouter ne serait-ce qu'une onomatopée et s'apprêta à pourfendre le visage encapuchonné de l'inconnu. Evidemment, ça aurait été trop simple, même pour un Iop aussi simplet.. Il eut le temps d'esquiver le coup, de lui mettre un coup de tête, de lui planter la dague qu'il serrait entre les dents dans le cou du Iop, et de lui taillader les genoux afin qu'il se retrouve à terre. Il arriva ensuite derrière lui, lui fit une clef de bras avec une main, et en tenant la dague planté dans le cou du malheureux avec l'autre tout en lui murmurant à l'oreille : -Ne t'en fais pas, je suis juste ton pire cauchemar, et je viens abréger tes souffrances.. Avant de lui casser le bras et de lui faire ressortir la dague par l'autre extrémité du cou. Après avoir ramassé la dague, il se rendit compte qu'il avait fait une erreur, il avait oublié le Pandawa, qui ne manqua pas de lui faire remarquer en lui transperçant le torse à l'aide d'un sabre.

-M..Merde.. Comment as-tu pu..

Il extirpa la lame de sa chair et la planta à 5reprises dans le corps du Pandawa qui s'écroula dans les secondes qui suivirent avant de sauter par la fenêtre de la taverne pour s'enfuir.
Sa chute avait déchiré sa sacoche qu'il portait à la taille, et fit tomber par inadvertance une petite boule verte. Quand il la ramassa, il n'y eut qu'un flash d'un vert fluorescent et une épaisse fumée opaque aux alentours. Personne ne revit plus le sombre assassin, ni le tavernier d'ailleurs, qui apparu dans le journal de la milice le lendemain en première page lorsqu'il fut découvert partiellement calciné dans son bain après la chute d'un seau d'alcool à 70 degré et d'une bougie, eh oui, Fraude Clançois avait fait la une des journaux malgré lui, et sa taverne qui fut fermée les jours suivants le carnage qui s'y était déroulé.


A suivre..




Agnator A'Jamé'Tor.


Pour devenir quelqu'un de bien, il faut au moins s'en donner les moyens.




If you want to be a hero, you need to have dreams, and honor.


Dernière édition par Agnator le Sam 21 Jan - 16:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnator
Aventurier
Aventurier
avatar

Masculin Le Minotoror
Nombre de messages : 98
Age : 23
Classe : Sacrieur
Métiers : Paysan (16)
Guilde : Les petits pédestres
Cercle :
133 / 200133 / 200

Contrats de prédilection : Ceux qui me feront devenir un héros !
Date d'inscription : 30/10/2011

Qui est-ce ?
Cercle::
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Histoire de sang et d'honneur   Sam 21 Jan - 14:45

Chapitre II

Un rival gênant

Qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige, jamais il ne cessait de voyager. Les intempéries étaient au contraire pour lui, une source de courage, une barrière à dépasser, qu'il dépassait d'ailleurs sans problème. Il avait déjà visité un tiers d'Amakna, mais il savait qu'il restait beaucoup de secrets à découvrir. Notamment un, le mystère de ces petites billes luisantes magiques. Il n'avait pas encore trouvé d'ouvrages narrant et expliquant l'histoire de ces petites boules magiques, néanmoins, il en possédait deux, une qu'il a trouvé dans les fonds-marins de Sufokia et une autre dans une grottes des Landes de Sidimote. Les deux contenaient un pouvoir différent, une le téléportais à travers les dimensions, l'espace-temps, le temps lui-même, il ne savait pas réellement, quand à l'autre, il ne savait pas vraiment, elle n'avait pas encore vraiment été exploité par ses soins.
Ce mystérieux assassin encapuchonné désirait toutefois en trouver d'autres et s'accaparer leurs pouvoirs, ce qui a finit par l'amener à Bonta. Le seul moyen de la trouver, serait de rentrer dans les rangs de la milice de Bonta afin d'avoir une couverture, car agir seul n'est malheureusement pas chose aisée.
Lorsqu'il s'enrôla, il fut direct affecté à un poste, les égouts de Bonta, ce qui rendrait alors sa tâche beaucoup plus simple, car il se servirait des égouts pour circuler discrètement dans la ville. Mais, son objectif principal restait la tour des ordres, car la boule n'ayant pas d'utilité réelle scintillait de plus en plus lorsqu'il s'en approchait. Il attendit des jours et des jours afin d'établir un plan stable et facile à réaliser. Et, au bout du quinzième jour..

-Eh le bleu, il y a une révolte d'Amaknéens aux portes de Bonta Sud. Je veux que tu t'y rendes sur le champ et que tu les neutralises et que tu me ramènes leur chef, mort ou vif. Lui dit un grand guerrier sur sa dragodinde noire.

Il lui répondit d'un hochement de tête et se rendit donc aux portes Sud. Du haut de la muraille, il pouvait apercevoir le chef de la troupe, c'était un grand Feca, équipé d'une armure étrange mais incroyablement résistante à vue d'oeil, il ne perdit pas de temps pour s'incruster dans le groupe et s'approcher du chef qu'il interpella aussitôt.

-Bonjour, vous ne me connaissez pas, mais je sais ce que vous pouvez faire pour faire plier Bonta, ou du moins leur flanquer une bonne frousse. La garde est mal répartie, si vous les attaquez sur chaque côté de Bonta alors leur garde sera débordée. Je veux la même chose, faire morphler les bontariens un bon coup, faites-moi confiance.

-Hum.. Merci pour l'information. J'espère que cela se révélera utile. Lui répondit le chef d'un ton assuré.

Il ne prit pas le temps de répondre à nouveau et escalada la muraille en vitesse avant de sauter dans les égouts les plus proches. Lorsqu'il arriva dans le quartier de la tour, il s'aperçut que plusieurs miliciens gardait l'entrée secrète de la tour afin d'éviter toute tentative d'espionnage.

-Gardes, vous pouvez disposer, je prends la relève.

-Ah non, je ne crois pas. Rétorqua le plus âgé et le plus costaud du groupe.

-Bon, soit, je n'ai pas d'autres choix, je vais devoir insister..

Il fonça sur le plus jeune, lui entailla la gorge au niveau de la rate et le repoussa à l'aide de son pied droit afin qu'il tombe dans " l'eau ", il esquiva un coup, puis deux, puis trois, et en profita pour lancer sur le sol une bombe de fumigation. Une fois dans la brume, le combat se révélait beaucoup plus facile et rapide. Il en attrapa un, puis un deuxième, les tua tout les deux avec leurs larmes respectives puis les jeta dans l'eau. Il en restait trop, la brume allait bientôt se dissiper. Il fonça sur deux miliciens de faibles grades et les élimina d'un simple coup de dague dans le coeur. Il ne restait plus que le plus haut gradé et le plus âgé, celui qui s'était ouvertement opposé à lui, c'était un Iop aux cheveux rouges et à l'armure rouge.

-Comment t'appelles-tu guerrier? Que j'envoi ta tête à tes parents.

-D'une, je ne suis pas un guerrier, mais un espion infiltré d'une organisation secrète. De deux, appelle-moi tout simplement Orouako. Si t'es venu pour la métaria, elle est à nous.

-Tu rêves..

Le Iop lui fonça dessus et se mit à le ruer de coup de poing au niveau des côtes. Dès qu'il réussit à en esquiver un, il attrapa le bras du Iop et se mit à le faire tournoyer de toute ses forces en cercle avant de le jeter dans l'eau. Mais inutilement, le Iop en ressorti direct tendant son épée, ressemblant trait pour trait à une griffe rose, en courant vers lui.

-Ça promet d'être un combat intéressant, pas besoin de me cacher ici de toute façon.

Il jeta sa cape sur le sol et laissa apparaître son visage et son corps. C'était un Sacrieur, il avait l'âge d'un adolescent normal qui serait sûrement en train d'étudier à cette heure-ci. Il avait un bandana blanc et rouge, des cheveux châtains-bruns, des yeux d'un blanc pur tel de la neige, des grèves rouges et des cicatrices un peu partout sur le corps, signe distinctif de tout Sacrieur qui se respecte. Il portait deux dagues à sa taille qui brillaient d'une lueur blanche presque aveuglante.

-Souviens-toi de mon nom, c'est la dernière chose que tu entendras d'important. Je m'appelle, Agnator.
Une fois ces derniers mots prononcés, Agnator fonça sur le Iop les dagues en avant et se mit à l'enchaîner de coups dont le Iop ne semblait avoir aucun mal à esquiver et parer les attaques, à tel point que le coup de pied puissant qu'il donna au Sacrieur semblait naturel. Agnator se rattrapa en vol et se rua de nouveau sur le Iop qui para de nouveau tout les coups du Sacrieur. Il l'attrapa ensuite, lui mit un coup de tête et le jeta contre un mur. Il s'éloigna ensuite d'Agnator un peu plus et jeta une petite boule rouge près du Sacrieur avant de franchir les marches menant à la tour en courant..

A suivre..





Agnator A'Jamé'Tor.


Pour devenir quelqu'un de bien, il faut au moins s'en donner les moyens.




If you want to be a hero, you need to have dreams, and honor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnator
Aventurier
Aventurier
avatar

Masculin Le Minotoror
Nombre de messages : 98
Age : 23
Classe : Sacrieur
Métiers : Paysan (16)
Guilde : Les petits pédestres
Cercle :
133 / 200133 / 200

Contrats de prédilection : Ceux qui me feront devenir un héros !
Date d'inscription : 30/10/2011

Qui est-ce ?
Cercle::
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Histoire de sang et d'honneur   Sam 21 Jan - 15:46

Chapitre III

L'incendie de Bonta

Agnator reprit connaissance après quelques longues secondes d'absence et se releva. Quand il vit que le Iop n'était plus là, et que seule une boule rouge flottant dans les airs lui tenait compagnie, il se mit à s'énerver, jusqu'à ce que la boule produisit un flash l'aveuglant..

-Un tremblement de terre.. Bonta sombre ! Évacuez les lieux, vite !
-Vite, sauvez-vous ! On va tous périr ! Éloignez-vous de cette zone !

*Bruit d'explosion*

Quelques secondes après les cris, le sol se déroba sous leurs pieds, et un immense dragon vert sortit du sol avec dans sa gueule, un Sacrieur tentant de ne pas se faire avaler en empêchant la mâchoire de la bête de se refermer. Une fois assez haut, la bête recracha le Sacrieur qui se mit à tomber vers le sol, seulement, le dragon avait faim, et descendait en pic vers lui. Alors Agnator souleva sa deuxième cape et en sortit une énorme épée fine mais tranchante malgré son aspect délabré.

-Aller, viens-là espèce de carpette ambulante. Après t'avoir tué je te dépècerais et ferait des équipements avec ta peau. Viens tâter de mon épée, la lame antique des ruines de Sufokia renfermant l'âme des dragons qu'elle a tué auparavant.

Le dragon ne se fit pas attendre, il tenta de croquer Agnator encore et encore, mais celui-ci esquivait chaque tentative tout en en profitant pour blesser la bête à l'aide de sa lame. Mais le dragon, consumé par la rage, se mit à bombarder Bonta de boules de feu et d'harceler Agnator de ces mêmes boules de feu, dont il se protégeait à l'aide de sa lame jusqu'à ce qu'il tombe et traverse le toit de la tour des ordres.

-Qu.. Qu'est ce que tu fous là !? Je croyais que le dragon t'avais tué dans les égouts !

-Eh non.. Désolé Orouako.. *se secoue pour enlever la poussière* Je suis venu pour la métaria.

-Tu ferais mieux de retourner dans les égouts, elle est à moi, je vais bientôt la trouver.

Le Iop dégaina son épée et fonça sur le Sacrieur tout en concentrant une boule d'énergie dans ses mains.
Agnator, plus résistant avec son énorme épée para l'attaque à l'épée du Iop et esquiva la vague d'énergie qui fit exploser un coin de la pièce. Bonta était soumis au chaos, les troupes bontariennes étaient déjà débordé avec la révolte du peuple d'Amakna, maintenant ils avaient en plus de ça un dragon sur le dos qui mettait le feu partout et dévorait les passants, alors que pendant ce temps deux personnes se livraient bataille au sommet de la tour des ordres afin de dérober la métaria puissante cachée. La milice sonnait les cloches pour alerter la population afin qu'ils viennent tous se réfugier à la milice. Cependant, un autre problème allait survenir, Brâkmar a été mise au courant des combats semant le désordre à Bonta et se rapprochait rapidement afin de détruire la cité de la lumière.

-Rends-toi Orouako, tu ne fais pas le poids face à moi !

-C'est toi qui dis ça, alors que tu n'arrivais même pas à me toucher tout à l'heure?

Orouako esquiva un coup d'épée et entailla Agnator au visage, laissant dégouliner des gouttes de sang sur le sol. Le Sacrieur glissa et tomba en arrière, le Iop en profita pour envoyer sur lui, une énorme vague d'énergie qui fit exploser toutes les vitres de l'étage. Agnator en profita alors pour sauter sur le Iop et lui mettre un coup de tête, un coup de coude dans les côtes, et de lui planter le bout de sa lame dans la taille. Orouako tomba à terre.

-C'est finit pour toi. Dit-il en s'apprêtant à achever le Iop.

-J'ai un doute là.. *lève la main en l'air*

Agnator eut à peine le temps de baisser sa lame vers le Iop qu'il se fit percuter de plein fouet par le crâne du dragon. La tour commençait à se fragiliser, quelques dégâts de plus et elle allait finir par s'effondrer.

-Pas mal, pas mal, mais je peux vous combattre tout les deux en même temps.

Il fonça sur le dragon, lui donna un coup d'épée sur une des ailes, sauta en arrière, fonça sur le Iop en bondissant sur lui puis s'appuya de toutes ses forces avec ses jambes pour se projeter en arrière et redonna un coup d'épée au dragon sur l'autre aile et se rattrapa sur un mur en ruine. Après avoir reprit son équilibre, il planta sa lame dans le mur, sortit ses dagues et fonça sur le Iop puis l'enchaîna de légers coup de dagues, aux bras, aux genoux, aux côtes, aux visages et un dernier dans le dos. Il l'attrapa ensuite par derrière, le mit à genoux et lui donna un coup de pied dans la tête. Le dragon fonça ensuite sur lui et lui remit un coup de tête qui le projeta contre un mur.

-Coriace cette saleté ..

Agnator se releva, et fonça sur le dragon, lui planta ses dagues dans les pattes afin de le déséquilibrer puis lui en donner sur le crâne ce qui fit hurler la bête. Il lui creva un oeil puis bondit sur son épée en rangeant ses dagues dans sa taille, la décrocha du mur en prenant appuie dessus et entailla le dragon au travers de son "visage", ce qui fit tomber le dragon à terre, fatigué de ses blessures.
Après avoir reprit son souffle, il examina légèrement ce qu'il restait de la pièce et vit sur le sol, une métaria bleue roulait sur le sol en direction du vide. Il se rua dessus et la ramassa, c'était la métaria de la tour, ça ne faisait aucun doute, son autre métaria scintillait de plus belle à son contact. Seulement, en baissant sa garde il s'exposait à une attaque du dragon et d'Orouako qui pourrait lui être fatale. Et il ne commettra pas cette erreur de nouveau.. Dès qu'il se retourna, il se rendit compte que le Iop était à quelques mètres de lui, épée en main, et que le dragon fonçait sur eux à toute vitesse. Son seul réflexe eut été de lever la métaria bleue qui s'actionna alors qu'il s'apprêtait à sauter dans le vide et que le dragon fit exploser l'étage, et le Iop le suivant de près, lui planta son épée dans le dos. Il y eut une énorme explosion, Agnator et Orouako furent propulsés hors de la tour, qui s'écroula par la suite, et le dragon, tentant de les poursuivre, ses ailes entaillées gravement, tomba jusqu'au sol, sur la banque de Bonta.
Pendant leur chute, la métaria permettant la téléportation d'Agnator s'actionna et les fit disparaître instantanément..

A suivre..






Agnator A'Jamé'Tor.


Pour devenir quelqu'un de bien, il faut au moins s'en donner les moyens.




If you want to be a hero, you need to have dreams, and honor.


Dernière édition par Agnator le Jeu 5 Avr - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnator
Aventurier
Aventurier
avatar

Masculin Le Minotoror
Nombre de messages : 98
Age : 23
Classe : Sacrieur
Métiers : Paysan (16)
Guilde : Les petits pédestres
Cercle :
133 / 200133 / 200

Contrats de prédilection : Ceux qui me feront devenir un héros !
Date d'inscription : 30/10/2011

Qui est-ce ?
Cercle::
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Histoire de sang et d'honneur   Sam 4 Fév - 16:56

Chapitre IV

Une seconde chance



Le soleil tapait plutôt fort en cet après-midi agréable et estivale près du lac de Cania. Seulement, il ne semblait pas aussi agréable pour tout le monde. Deux corps flottaient à la surface du lac près de la berge, accrochés à des rochers, leurs vêtements en lambeaux. Mais voilà que leur tranquillité fut bouleversée lorsqu'un groupe de Kanigrou plongea dans l'eau créant ainsi des vagues hautes et puissantes rejetant les deux corps inanimés sur la terre ferme. L'un ouvra les yeux de suite, machinalement, se les frotta et se releva difficilement. Des blessures grave décoraient son corps, la pâleur de son visage n'avait d'égale que la rougeur des autres parties de son corps. Une large et longue griffure décorait son torse, une trace de croc dans l'un de ses bras, une large entaille faite par une épée avait commencé à s'infecter dans son dos et une autre au visage cicatrisait.

-Mais.. Qui suis-je ? Et où suis-je ? Et pourquoi est ce que je suis blessé de partout ....

Il regarda alors autour de lui et s'aperçut qu'une épée large et fine était plantée dans le sol à quelques mètres de lui, pas très loin d'un autre corps inanimé et d'une perle bleue. Il s'en rapprocha doucement en titubant, rangea la perle dans une poche et s'accroupit près du corps. C'était un Iop, amoché comme lui, à la tunique déchirée et ensanglantée, il venait à peine d'ouvrir les yeux quand il se rendit compte de l'énorme tête de sacrieur qui était posté juste au dessus de la sienne il poussa un cri.

- AARGGHHH !?? Mais t'es qui toi !? Qu'est ce que je fous ici ? Et pourquoi j'suis blessé .. C'est toi qui m'a fait ça hein .. Tu ..

Il eut à peine le temps de finir sa phrase qu'un Kanigrou qui s'était approché discrètement le souleva et le jeta quelques mètres plus loin en hurlant.
Le sacrieur mit du temps à réaliser, la fatigue et son état instable ne l'aidait pas. Il se prit alors un coup de boule d'un Kanigrou de plein fouet et tomba à genoux, puis le Kanigrou lui donna un coup de massue aux côtes ce qui le fit voler jusqu'à l'épée. Il se dépêcha alors de se relever et de sortir l'épée de la terre. Il se rua vers le Kanigrou en laissant traîner l'épée au sol, esquiva un coup de lance du Kanigrou et releva l'épée au dernier moment, ce qui trancha la gorge du Kanigrou. Après s'être assuré qu'il était bien mort, il marcha lentement vers le Iop et le releva.

-Ça va aller ? Pas trop amoché ?

-Oui ça peut aller.. Merci pour le coup de main mais si j'aurais pas été amoché, j'en aurais fais qu'une bouchée !

Le sacrieur se mit alors à rire.

-Cause toujours ouais ! Sinon, tu t'appelles comment ?

-J'en ai aucune idée, et toi?

-Je ne m'en rappelle pas. Joli nom, non ?

-Oui, mais niveau humour c'est pas le top..

Le Iop fouilla dans sa poche et trouva un parchemin de recherche. On pouvait y lire : Recherche Agnator, mort ou vif, 100 000kamas. En dessous du portrait-robot du sacrieur, on pouvait y voir une référence à un groupe. Le clan Eldrigan.

-Mais.. C'est toi.. Qu'est ce cet avis de recherche sur toi fait dans ma poche !?

-J'en ai aucune idée.. Je ne me souvenais même plus de mon nom.. Et c'est qui ça, le clan Eldrigan ?

-Aucune idée.. Attends je regarde ce que j'ai d'autres ..

Il se mit à fouiller dans une vieille sacoche usée par le temps et les combats répétitifs dans le passé. Il en sortit un autre parchemin concernant une sphère verte nommée Métaria, qui permettrait de se téléporter aléatoirement dans le monde des douzes lorsqu'elle n'est pas contrôlée. Ainsi qu'une bleue rendant amnésique et qui serait en possession des mages de la tour des ordres de Bonta. Et un autre parchemin concernant le clan Eldrigan et comment y postuler.

-Et cette métaria verte dans ma sacoche, serait une métaria de téléportation.. Intéressant. Mhhh.. Et apparemment toi tu t'appelles Orouako. C'est écrit en dessous du parchemin d'admission au clan. D'ailleurs donnes-le moi s'il te plait, ça m'intéresse.

-Ça marche, tiens prends-le. Bon, je vais essayer d'en savoir plus sur moi.. Je vais me rendre vers le sud, apparemment il y a un village où j'y connaîtrais des gens, le village d'Amakna je crois!

-Mhhh.. D'accord, moi je vais me rendre à Astrub histoire de connaître le chef de ce clan et tenter d'y entrer. Je vais essayer de visiter ce monde un peu aussi.

-J'espère qu'on se reverra alors. Au plaisir de te recroiser plus tard, je te souhaite bonne chance, Agnator.

-Moi aussi, bonne chance à toi aussi Orou. Nous nous reverrons très vite je pense!

Une fois leur dialogue terminé, ils tournèrent tout deux leurs talons dans des directions opposées et marchèrent sans se retourner. Agnator incrusta la pierre bleue dans sa large épée et l'accrocha à son dos.


Quelques temps plus tard, Agnator sera admit en tant que Mercen'herbe au sein du clan Eldrigan, il y rencontrera beaucoup de personnes qui deviendront ses compagnons d'armes. Le reste de son temps, il le passera dans des voyages un peu partout dans le monde des douzes afin de pouvoir faire une cartographie de ce monde. Il subira un sort d'amnésie une nouvelle fois ce qui modifiera partiellement ses souvenirs. Les mois passèrent, et Agnator s’endurcissait et se mettait à avoir un mental d'acier. À présent, il tenait à devenir un héros aux yeux du peuple du monde des douzes, il avait changé grâce à son amnésie, il finit même par détruire la métaria d'amnésie, la cupidité s'éteignait dans son esprit.





Agnator A'Jamé'Tor.


Pour devenir quelqu'un de bien, il faut au moins s'en donner les moyens.




If you want to be a hero, you need to have dreams, and honor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de sang et d'honneur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de sang et d'honneur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le prix du sang suivi de : L'honneur du famille.
» (Horde)-Les Chevaliers de sang [Projet]
» Les Chevaliers de Sang c'est mal
» Maxime Chattam. Le sang du temps... ATTENTION SPOILER
» Livre I, Histoire naturelle de Pline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan des Eldrigans :: Le village :: La Bibliothèque du Clan :: Les Ecrits des Mercenaires et Voyageurs-
Sauter vers: