Une partie des images présentes sur ce forum est l'oeuvre et la propriété d'Ankama ©
www.dofus.com/fr




Partagez | 
 

 Candidature de ZZib

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZZib
Aventurier
Aventurier
avatar

Nombre de messages : 8
Cercle :
0 / 2000 / 200

Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Candidature de ZZib   Mar 14 Aoû - 22:03

Dans sa maison de Bonta, sur la grande table de sa pièce à vivre, ZZib taillait sa plume de kido. Devant elle se trouvait un parchemin vierge, et un pot d’encre de kralamour, préparé par les soins de son fils Oromaz, maître alchimiste.

Elle avait remarqué depuis quelques temps les agissements étranges d’un membre de la guilde. Salamy, disciple comme elle du dieu Ecaflip, avait naturellement une aisance particulière dans sa démarche féline, mais il semblait toujours aux aguets, à l’affût de tout, tel un fin limier. Il semblait conspirer dans un complot hostile. Lors d’une veillée, l’Ecate l’attira à l’occasion dans un recoin de la maison de la guilde.

- Messire Salamy, commença-t-elle, avez-vous un quelconque souci ?
- Nenni, gente Dame, s’étonna l’Ecaflip. Qu’est-ce qui vous fait penser que je suis tourmenté ?
- Eh bien, je trouve votre comportement étrange, comme si vous fomentiez un complot…

Le visage de Salamy s’agrandit d’un large sourire.
- Du tout, voyons, je suis un honnête homme ! Il se trouve que je poursuis actuellement un apprentissage au sein du Clan des Eldrigans. Je dois apprendre à observer les gens et analyser leur agissements !
- Je n’ai jamais entendu parler de ce… clan ?
- Nous sommes un clan de mercenaires, nous avons une philosophie claire ainsi que des règles et une histoire, elles sont accessibles sur notre bibliothèque dans nos grands textes.

Salamy parla ainsi pendant longtemps, et ZZib fut captivée par les faits de ces gens d’honneur. Ce fut quelques lunes plus tard qu’elle se décida à postuler pour le Clan. Elle prit donc sa plume qu'elle trempa dans l'encre noire, et se mit à écrire sa missive.


Vénérables membres du Clan des Eldrigans,

Je suis une Ecate de cercle 200. Je me suis épanouie au sein de ma famille, mon fils, ma fille et l’homme avec qui je vis. Nous avons parcouru mille fois le Monde des Douze, et avons tué bon nombre de monstres tapis dans leur antre. Pour ce qu’il en est de nos fonctions, nous sommes Maîtres dans beaucoup d’activités, artisanales et de récolte. Alignés au niveau 70, nous formons une famille honorable de Bonta.

J’ai l’honneur de solliciter humblement une place dans votre très respectable Confrérie.
Je possède un caractère un peu irascible, et je ne supporte pas la défaite ! Mais ceci est tempéré par de la générosité et de la gentillesse. Je suis également très indépendante.
Si vous accédez à ma requête, j’apporterais au sein du Clan de la bonne humeur, ainsi que des textes relatant mes aventures et de la poésie chantée accompagnée de quelques notes de ma harpe.
Je vous remercie d’avoir porté attention à ma demande, et vous adresse mes sincères salutations.
ZZib


Une mélodie jouée à la harpe lui vint alors à l’esprit, qui lui fit se remémorer les bons moments passés avec son époux aujourd’hui décédé, The-Butcher. Et elle ne put éviter de songer à la fin tragique de celui-ci…

Près une longue séparation, elle se mit à la recherche de Butchy. Même si l'homme se perdait entre les femmes et l'alcool, elle avait eu subitement envie de le voir, de l'entendre rire, de parler avec lui du bon vieux temps. Elle le chercha dans à Astrub, et dans les tavernes de Brâkmar. Il était connu pour ses frasques, elle le chercha chez toutes les femmes de mauvaise vie dont on lui donnait l'adresse. Elle le trouva finalement chez l'une d'elle. Il était mourant. On lui permit toutefois de le voir.

- Ma ZZib que j'ai tant aimée, je me réjouis de te voir une dernière fois. La maladie me ronge, je souffre mille maux.
- Mon Butchy...

Elle s'effondra au pied de sa couche, et lui prit la main, qu'elle porta à ses lèvres.
- Pourquoi... pourquoi ? murmurait-elle.
- Je n'ai pas voulu te suivre. Tu devenais puissante, à quoi bon t'encombrer d'un Sacrieur qui allait te freiner dans ton ascension.
- Je n'ai jamais eu aucune ambition, hormis celle de jouir d'une vie sereine. Mais celle-ci semble pavée de malheurs.
- Je ne pouvais te rendre heureuse, tu le sais. Je ne pouvais me satisfaire d'une seule femme, aussi belle et formidable fut-elle. Et aujourd'hui, ce sont elles qui me tuent.

Il dévoila un instant sa nudité en soulevant la couverture. Elle vit que ses parties étaient gonflées et purulentes, et que l'infection gagnait tout le bas ventre. Il se couvrit de nouveau.
- Mais je manque à tous mes devoirs. Prendrais-tu avec moi un verre d'hydromel ?
ZZib était trop secouée par la déchéance de son ami qu'elle n'avait goût à rien. Mais elle accepta d'un hochement de tête pour lui faire plaisir.
- Je te demanderais juste de nous servir ; me lever est une torture.
La femme se leva et s'exécuta. Elle trouva deux verres plus ou moins propres, et servit la liqueur. Elle porta son verra à The-Butcher.
- Je bois à ta longue vie !
ZZib n'avait plus de voix. Comme lui, elle but une gorgée. Mais l'hydromel eut un goût bien trop amer à ce moment-là.
- Maintenant tu dois partir. Je ne veux pas que tu me voies mourir. Tu es et resteras toujours ma plus belle joie dans ce monde. Garde en mémoire le temps où combattions au sud d'Astrub, toi pour tes cordonneries, moi pour ma chasse.
Les larmes coulaient sur le visage de ZZib. Elle ne cessait de fixer les yeux noirs de son amant, seule partie de son corps qui étaient les même que ceux qu'elle avait toujours connus, et qui l'avaient fait vibrer lorsqu'elle était toute jeune.
Elle posa son verre et s'en fuit.


ZZib essuya la larme qui coulait sur sa joue. Elle relut son message, et satisfaite, elle le scella de son cachet. Elle fit porter la lettre à la maison d'Astrub, en espérant de tout son coeur être adoptée par le Clan.





Dernière édition par ZZib le Mer 15 Aoû - 12:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Highlender
Colonne Eldrigan
Colonne Eldrigan
avatar

Masculin Le centoror
Nombre de messages : 1172
Age : 22
Classe : Cra
Métiers : Maitre mercenaire, historien du clan et explorateur du Monde des Douze.
Guilde : Le Clan des Eldrigans
Cercle :
174 / 200174 / 200

Date d'inscription : 12/08/2011

Qui est-ce ?
Cercle::
174/200  (174/200)

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Mar 14 Aoû - 23:16

Highlender venait de passer les portes d'Astrub quand un tofu vint l'informer qu'une nouvelle candidature avait été posté, en effet il revenait de Brakmar où il avait mené quelques études à propos de la ville, de ses fortifications, de son gouvernement et de sa milice. Dès qu'il eut fini de lire le tofu il se mit en direction de la maison pour examiner cette nouvelle candidature.

Bien le bonsoir.

Je tiens avant tout à dire que votre candidature est excellente, elle est très bien ordonnée et donne envie d'être lue. J'appréciais la lecture de celle-ci. Il y a toutes les éléments que nous demandons.

Cependant, j'ai pu relever quelques petites fautes pendant ma lecture, il y en a très peu et je pense que ce sont plutôt des fautes d'étourderies, une bonne relecture devrait suffire à les repérer et les éliminer.

J'ai aussi remarqué que vous disiez être bontarienne, cependant en tant que mercenaire nous nous devons d'être neutre et de ne prendre partie pour aucune des deux grandes cités. Êtes-vous prête à renoncer à être une bontarienne pour entrer dans nos rangs ?

Enfin, je sens que vous êtes motivée et que vous avez la capacité pour devenir mercenaire.

Bonne soirée, eldriganement Highlender.


Highlender repartit affronter le mauvais temps de Frigost, en effet il avait envie d'une bonne glace.

[HRP]

Je tiens juste à dire que tu n'es pas obligé de redevenir vraiment neutre, c'est juste en RP où tu devras prétendre l'être et ne pas montrer tes aîles, en fait quand tu feras du RP avec ton écate tu seras mercenaire et quand tu n'en feras pas tu pourras être bontarienne.

[/HRP]




"Rien n’égale en longueur les boiteuses journées,
Quand sous les lourds flocons des neigeuses années,
L’ennui fruit de la morne incuriosité,
Prend les proportions de l’immortalité."


"High' âme çaixie hunde High' neau hite !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZZib
Aventurier
Aventurier
avatar

Nombre de messages : 8
Cercle :
0 / 2000 / 200

Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Mer 15 Aoû - 11:10

[HRP]

J’ai trouvé un mot en double et une faute d’accord, quoi d’autre ? Je m’écarquille les yeux et je ne décèle rien d’autre, help !

[/HRP]

Depuis quelques jours, ou plus exactement, depuis qu’elle avait eu un retour à sa demande d’entrer dans le Clan, ZZib était tourmentée. On lui reprochait son alignement. Mais c’était grâce à ce haut rang d’initiation qu’elle avait obtenu de Jamy Rocaille le livre rare qui recelait des secrets à propos du Compte Harrebourg, maître de Frigost ! On la priait de renier ce long apprentissage pour un autre… « Il te faut aller de l'avant comme tu l'as toujours fait ! » lui avait dit un jour Oromaz. Elle entendit la voix de son père au fond de son esprit : « Les disciples de ta classe sont des joueurs-nés. Ils sont capables de risquer leur vie pour l´amour du jeu. ». Mais était-ce réellement un jeu ?
Munie de sa plume, elle s’installa à sa table et se mit à répondre.


Messire Highlender,
Messieurs les hauts dignitaires du Clan des Eldrigans,

Je vous remercie d’avoir répondu à ma demande et vous suis reconnaissante.

L’intégration dans vos rang m’impose un grand sacrifice : celui de renier mon allégeance à la blanche cité.
Dans ma jeunesse, et voyant la grandeur de Bonta, mon ami Remo et moi avions rallié le drapeau rouge de Brâkmar pour aider une population minoritaire qui tentait de défendre ses droits légitimes. Au décès tragique de celui-ci, j’ai déserté les rangs brâkmariens pour offrir les dix épées de boisaille à Amayiro. J’ai suivi un long enseignement à ses côtés. Puis j’ai participé un temps aux traques et j’ai combattu quelques démons.

A ce jour, la valeur et la taille de mes ailes ne m’importe plus. Je suis prête à rencontrer Dame Morrie Gane à la milice du château d’Allister afin qu’elle me rende ma neutralité.

Salutations à vous.


Elle avait pris une lourde décision. Elle allait aller de l’avant.
Le cœur réjoui, elle scella le message et l’envoya au Clan.










Dernière édition par ZZib le Jeu 16 Aoû - 18:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Highlender
Colonne Eldrigan
Colonne Eldrigan
avatar

Masculin Le centoror
Nombre de messages : 1172
Age : 22
Classe : Cra
Métiers : Maitre mercenaire, historien du clan et explorateur du Monde des Douze.
Guilde : Le Clan des Eldrigans
Cercle :
174 / 200174 / 200

Date d'inscription : 12/08/2011

Qui est-ce ?
Cercle::
174/200  (174/200)

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Mer 15 Aoû - 12:08

Ce matin-là Highlender se réveilla en sursaut et il se cogna la tête, cependant ce n'était que le début de la malchance, à peine sorti de chez lui, il eut le déplaisir une glace sur sa tunique propre, ensuite arrivé à Astrub une charrette lui roula sur le pieds droit ce qui le fait sauter de douleur sur au moins une quinzaine de mètre, alors qu'il commençait à penser qu'il était maudit, il décida de se réfugier dans la maison pour ne pas avoir de problème, seulement quand il arriva et s’apprêta à ouvrir la porte, quelqu'un d'autre le fit de l'intérieur, il reçut donc la porte en plein visage, alors qu'il commençait à être de mauvaise humeur suite à toute cette malchance, il décida de jeter un œil aux candidatures pour se calmer, il eut donc le plaisir de voir que ZZib avait répondu à son message.


Bien le bonjour ZZib.

Je suis ravi de savoir que tu es prête à rompre tes liens avec Bonta pour nous rejoindre, cela montre que tu es motivée pour la suite.

J'ai pu aussi remarquer que tu avais enlevé quelques erreurs qui trainaient, tu es sur la bonne voie pour recevoir tes POUR.

Bonne soirée, eldriganement Highlender.


Highlender se cacha dans la pièce du haut pour éviter sa malchance, cependant quelques livres lui tombèrent sur la tête.



[HRP]

Pour les fautes, tu les as presque toutes enlevées, je n'en ai vu qu'une dernière :

ZZib a écrit:
Elle prit donc sa plume qu'elle trempa dans l'encre noire, et se mit à écrive sa missive.

[HRP]




"Rien n’égale en longueur les boiteuses journées,
Quand sous les lourds flocons des neigeuses années,
L’ennui fruit de la morne incuriosité,
Prend les proportions de l’immortalité."


"High' âme çaixie hunde High' neau hite !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gasclodion
Aventurier
Aventurier
avatar

Masculin Le Chacha
Nombre de messages : 97
Age : 20
Classe : Iop
Métiers : Boulanger, Paysan
Guilde : Dimenssion
Cercle :
146 / 200146 / 200

Contrats de prédilection : La moutarde
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Mer 15 Aoû - 14:23

C'est aux alentours de onze heure du matin que Cadum décida de se lever enfin, après une nuit passée à se retourner dans son lit, sans arriver à ferme l'oeil.
Après s'être rincé et habillé il alla mangea à la taverne d'Astrub, où il discuta avec de nombreuses personnes. Puis il alla à la Maison des Mercenaires.
Sur les panneaux de son Clan il vit qu'une candidature avait fait son apparition; c'était celle de Zzib. Il prit une plume tombée de la cage de Piou-Piou et écrit...


" Bonjour Zzib,


Je pense que High' a tout dit. Mais je voulais quand même apporter mon soutiens à cette candidature, bien que je ne puisse pas voter.

Bonne continuation, en espérant vous voir parmi nous.

Cadum "




signe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZZib
Aventurier
Aventurier
avatar

Nombre de messages : 8
Cercle :
0 / 2000 / 200

Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Jeu 16 Aoû - 18:24


Renoncer à son alignement… Cela signifiait plus de combats contre les zoths… ZZib se remémora une grande victoire contre ces indigènes.

L'aube luttait contre la nuit profonde pour imposer sa clarté orange et rose. Sur l'île d'Otomaï, depuis la cime du grand arbre, la jungle obscure au lointain apparaissait effrayante, noire et irisée de reflets violacés, et la plaine étendue en contrebas prenait une teinte mauve. Un couple de mufafahs épiait des bitoufs rassemblés autour d'un point d'eau, qui cacardaient bruyamment, inconscients du danger imminent. Le chant grave et sinistre des kidos résonnait dans le feuillage épais.
Une tribu vivait dans la canopée embrumée de l'arbre gigantesque de l'île. C'était les Zoths, des guerriers cruels et sanguinaires. Ils avaient bâti leur village sur les énormes branches, et avaient aménagé leur espace avec des pilotis et des planches d'abrakleurs clairs.
Aucun aventurier ne serait venu en ces lieux si les indigènes n'avaient pas possédé certaines richesses.
Une petite troupe de combattants Bontariens progressait lentement vers le village encore endormi. L'odeur de la terre sauvage imprégnait les lieux, et l'humidité rendait glissantes les planches d'abrakleur. Ils se figèrent lorsqu'ils aperçurent une sentinelle Zoth, postée à quelques centaines de mètres des premières huttes. Un des leurs s'approcha sans bruit, une dague à la main, et il lui trancha la gorge. Celui-ci s'affala lourdement, aussitôt inondé dans son propre sang. Une meupette se mit alors à criailler tout près d'eux. Ils ne doutèrent pas que l'intensité de ce cri allait éveiller tout le village ; chacun sortit son arme de son fourreau, prêt à l'assaut.
Les hommes sortirent des leur case, ahuris. D'abord ils virent leur congénère assassiné, puis les Anges armés qui couraient vers eux. Après quelques secondes d'effarement, chacun prit ses armes. Au loin, un vieillard rassemblait déjà les femmes et les enfants pour les cacher dans des recoins de leur arbre salvateur.

Choc de corps, choc de culture. Pour la richesse, pour la survie.

ZZib tenait une dague dans chaque main, afin de multiplier les coups portés. Le sergent Zoth qui fonçait sur elle était un géant au faciès hideux. Elle évita de peu le tranchant de son arme, et d'un geste étudié, elle lui sectionna les tendons de l'épaule, rendant son membre inutilisable. Il hurla de douleur, mais déjà il prenait son arme dans son autre main et tentait de la transpercer. Elle bondit sur le côté et lui porta un coup fatal à la nuque. L'os craqua sous l'assaut, et l'homme s'écroula, inerte. Un guerrier avançait alors sur elle. Elle ne put esquiver complètement le coup de hache et fut frappée à la cuisse. Elle lâcha un grognement de douleur, tandis que son sang s'écoulait le long de sa jambe.Arma combattait à quelques coudées d'elle. Il martelait les indigènes de son puissant marteau. Les crânes explosaient sous ses coups, les épaules se disloquaient, les corps s'entassaient à ses pieds. Il avait réussi à faire le vide autour de lui, et voulut aider l'Ecate. Mais un disciple Zoth se faufila vers lui et lui infligea un supplice qui le fit hurler de douleur et le paralysa un long moment.
Sarkasm avait posé des pièges, qui occasionnèrent de nombreuses mutilations dans les rangs ennemis. Les pieds arrachés, les jambes mutilées, les hommes hurlaient comme des bêtes tant leur douleur devait être atroce. Le groupe qui voulut rejoindre la mêlée fut anéanti en un rien de temps, et le Sram put alors venir au corps à corps auprès d'Arma.
Un Maître Zoth, en arrière, gesticulait en tout sens, et scandait en continu leur devise : «Haswu k'gbonhi Zoth !», bataille pour la terre des Zoths !

Le guerrier avait une force incroyable et frappait sans cesse. ZZib s'épuisait dans les bonds pour éviter ou parer les coups. Lorsqu'elle put le neutraliser, elle n'hésita pas. Elle trancha le talon d'Achille d'un coup net, l'homme s'effondra, hurlant de rage et de douleur. Ses yeux exorbités lancèrent des éclairs de haine à son bourreau.
Une gamine arriva alors devant elle et lui assena sur l'épaule un violent coup de marteau, qui fit chanceler l'Ecate. Sarkasm finissait d'achever un guerrier, et arriva à cet instant pour aider ZZib. Il planta sa dague dans le cœur de la gamine. Celle-ci voulut crier sa haine, un flot de sang jaillit de sa bouche ouverte.
Sous l'emprise d'un sergent, Arma luttait avec difficulté. ZZib arriva à son secours et planta ses deux dagues sous les omoplates du géant. L'homme tressaillit avant de s'écrouler mollement. Un flot de sang rose s'écoula sur ses mains tandis qu'elle retirait ses lames. Puis elle pivota et esquiva in extremis un coup de bâton d'un maître Zoth. Celui-ci était une homme fin et agile, qui parait tous les coups de Sarkam et qui le frappait à la moindre occasion. Elle arriva à lui assener quelques coups de dagues profonds. L'homme grimaça de douleur. Dans un élan de survie, il se redressa, recula et s'en fuit. Les quelques estropiés survivants le suivirent tant bien que mal, et tous disparurent dans le feuillage épais.

Oromaz usa de tout son art pour soigner les blessés. Il sutura d'abord les plaies béantes avec du fils de soie, en prenant soin de stopper l'hémorragie. Il réduisit les fractures et ajusta des atèles sur les membres cassés. Enfin, il prépara des cataplasmes à base de feuilles de kaliptus sur les muscles endoloris.
Un moment plus tard, la troupe pénétra dans le village déserté. Ils visitèrent chaque maison à la recherche des trésors Zoths. Ils aperçurent au fond d'une case un vieillard étendu sur une natte, qui s'effraya à leur arrivée. Mais l'homme ne pouvait courir, il avait deux moignons à la place des jambes.
Enfin ils découvrirent les pierres magiques, les kristalines. Elles étincelaient, rouges du sang de la tribu des Zoths.





Dernière édition par ZZib le Jeu 16 Aoû - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Highlender
Colonne Eldrigan
Colonne Eldrigan
avatar

Masculin Le centoror
Nombre de messages : 1172
Age : 22
Classe : Cra
Métiers : Maitre mercenaire, historien du clan et explorateur du Monde des Douze.
Guilde : Le Clan des Eldrigans
Cercle :
174 / 200174 / 200

Date d'inscription : 12/08/2011

Qui est-ce ?
Cercle::
174/200  (174/200)

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Jeu 16 Aoû - 19:18

Bien le bonsoir.

Comme je l'ai déjà dit ta candidature est excellente, tu as corrigé les fautes qu'il y avait dans celle-ci.

Tu sembles motivée, je t'accorde donc ton premier POUR.

Bonne soirée, eldriganement Highlender.


[HRP]

De plus tu as visiblement une bonne connaissance du RP et tu n'as peur de faire des pavés, c'est un atout.

[/HRP]




"Rien n’égale en longueur les boiteuses journées,
Quand sous les lourds flocons des neigeuses années,
L’ennui fruit de la morne incuriosité,
Prend les proportions de l’immortalité."


"High' âme çaixie hunde High' neau hite !"


Dernière édition par Highlender le Lun 20 Aoû - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZZib
Aventurier
Aventurier
avatar

Nombre de messages : 8
Cercle :
0 / 2000 / 200

Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Ven 17 Aoû - 1:09


Zzib était désœuvrée ce jour-là. Elle attendait des réponses de la part du Clan, et à part faire les cent pas dans sa maison, elle ne savait comment tromper l’attente. Elle décida d’activer sa rune de cordonnier et se rendit à l’atelier. Il y eut quelques clients au début, puis plus rien. Elle se prit à repenser alors à l’époque où, très jeune, elle souhaitait ardemment devenir cordomage.


Heil Munster, dans son atelier de magie en forêt Abraknyde, confia à ZZib une quête afin qu'elle puisse devenir cordomage : au milieu des marécages nauséabonds, elle devait trouver une épée ancrée dans une pierre, et vaincre une arakne. L'Ecate courut à la bibliothèque, mais elle fut très déçue de ne trouver aucun document qui pouvait l'aider à situer cette épée mystérieuse. Avec si peu d'informations mais à force de persuasion, elle parvint à réunir ses amis pour l'aider à traverser les marécages.

Ils étaient jeunes, vaillants, et armés jusqu'aux dents. Alex-Alex et Lajaune-Sama avaient accepté d'aider leur amie. Ils se trouvèrent donc un beau matin à l'entrée des marécages. Mais la puanteur qui se dégageait des sombres marais n'aidait pas à la concentration de l'équipe, et le brouillard épais absorbait le sentier évanescent. Le moral de la troupe baissait au fur et à mesure qu'ils évoluaient dans ce lieu qui cachait de terribles créatures. ZZib était trop absorbée par l'idée de devenir cordomage, qu'elle n'aperçut pas le terrible crocodaille devant elle. Il l'attaqua, ses amis l'aidèrent à le tuer, mais d'autres créatures arrivèrent et la petite troupe d'aventuriers fût vite dépassée pas le nombre et la force des reptiles. Ils s'enfuirent d'une traite jusqu'aux verts pâturages du village des Eleveurs.

ZZib les persuada de retourner, et ses amis finirent par accepter à contre cœur. De nouveau face aux marécages, la brume les enveloppa. Ils ne firent pas deux lieues que des crocodailles les attaquèrent. Les immondes bêtes avaient une carapace trop puissante et les lames des jeunes gens se brisèrent dessus sans porter le moindre coup. Cette fois, les blessures étaient importantes, et ils durent lutter pour leur survie. Ils arrivèrent épuisés dans la fraîcheur de l'herbe du village des Eleveurs.


- Cette zone est impossible à traverser ! râla Lajaune-Sama.
- D'autres ont réussi, rétorqua ZZib.
- On ne passera jamais, dit Alex-Alex d'un ton déprimé.
- Je vais essayer, seule !
- Non, c'est trop dangereux, gronda l'Ecaflip. Attends qu'on réunisse une équipe plus importante, et on retournera.
- Et moi je dis qu'on n'est pas assez fort, enchaîna le Sadida, et même à huit, on n'aura pas la force.

ZZib retourna seule le lendemain. Elle avait décidé d'être patiente, d'attendre que les troupes de crocodailles se dispersent devant elle pour continuer son chemin, et de prendre mille précautions afin de ne pas déranger les créatures qui habitaient ce lieu maudit. Elle avait fait une bonne partie du chemin, lorsqu'elle sentit une morsure au mollet. Elle tenta de pivoter sur elle-même, mais le monstre la tenait fermement, et les coups de dagues qu'elle lui portait n'ébranlaient rien dans sa soif de tuer. Elle se sentit mourir lorsqu'un autre animal l'attaqua dans le dos et lui brisa les os.

Elle se retrouva dans un monde inconnu, peuplé de créatures étranges, avec une végétation dense mais pas inhospitalière. Elle s'aperçut qu'elle n'avait plus de corps, et qu'elle flottait dans l'espace, à quelques pieds du sol. Elle n'avait pas peur.

- Jeune Ecate, tu es très courageuse, murmura une voix.
- Qui me parle ? demanda ZZib.
- Je suis la gardienne de ce lieu. Je vais te guider vers une statue de Phénix qui te permettra de retrouver ton corps. Il était un bien mauvais état, j'ai du user de toute ma magie pour lui rendre sa force.

ZZib se fit donc ainsi menée à travers cette jungle inconnue. Auprès de la statue, elle découvrit son corps, allongé sur le sol. Son corps ectoplasmique fut alors absorbé par celui gisant sur le sol, et après un douloureux frisson, elle retrouva son enveloppe de chair et de sang. Sur son visage se mirent à couler des larmes.
- Gardienne, es-tu là encore près de moi ? demanda-t-elle.
Comme il n'y avait pas de réponse, elle cria :

- Y'a-t-il quelqu'un par ici ??
Mais personne ne répondit à son appel. Elle était abattue. Jamais elle ne serait cordomage. Elle pleurait dans cette forêt, seule.

- ZZib ?
Cette fois, ce n'était pas une voix qu'elle entendait, mais une pensée, un murmure l'intérieur de son crâne.
- Simps ? s'exprima-t-elle de la même manière. C'est toi ?
- Oui, je t'ai entendu pleurer.
C'était The-Simpsons, un ami Sacrieur.
- Oh Simps, je suis perdue ! Aide-moi !!
- Oui, je vois ça. Calme-toi et raconte-moi.
Elle lui fit un bref résumé de son aventure.
- Oh, tu veux aller vers l'épée... Hum, je vais te guider.

Il la mena sur des sentiers secs, ou en surplomb des marécages, évitant ainsi toute rencontre avec les horribles crocodailles. Après quelques lieues, elle découvrit l'épée encastrée dans la pierre.
- Oh Simps ! Merci, merci beaucoup !
- Voilà, petite Ecate, sèche tes larmes, et tâche de devenir une grande cordomage !
- Je dois tuer l'arakne.
- Une petite créature bien inoffensive. Mais c'est bien ta quête, n'est-ce pas ?
- Oui. Merci, mon ami.





Dernière édition par ZZib le Mar 21 Aoû - 12:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Srimi-Ombre
Past Eldrigan
Past Eldrigan
avatar

Féminin Les Pichons
Nombre de messages : 434
Age : 20
Classe : Sram.
Métiers : Tueuse d'Hommes.
Guilde : Le Clan des Eldrigans.
Cercle :
199 / 200199 / 200

Date d'inscription : 06/12/2011

Qui est-ce ?
Cercle::
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Ven 17 Aoû - 9:03

Le jeune Sram était chez elle, l'air marin de Sufokia l'avait réveillée en douceur alors que son mari dormait encore à côté d'elle, le visage enfoui dans son oreiller. Elle le regarda longuement avec un petit sourire puis se décida à se lever. Sans bruit, elle se prépara pour sortir, puis, après quelques minutes, elle traversa Zaapis et Zaap en direction d'Astrub la cachée. Sans trop savoir pourquoi elle alla vers la bâtisse des mercenaires, cette dernière fut vide comme presque tout les matins, elle se tourna donc vers le panneau où était exposées les candidatures et en lu une qu'elle n'avait pas encore vu... Après cette séance de lecture de quelques minutes, elle pris un parchemin, de l'encre et une plume aux reflets violets puis écrivit, le sourire aux lèvres, sa réponse d'une écriture fine :


"Bonjour à vous, disciple joueuse.
Après avoir passé de longue minutes dans vos textes, je.. N'y trouve tout simplement rien à redire. Franchement, vous manier la plume très adroitement, vous savez faire en sorte que le lecteur soit pris dans votre histoire. J'aime beaucoup vos textes de plus je n'y ai vu aucunes fautes (ou alors je les ai ratées, mais bref) c'est parfait.
Si je pouvais je vous adresserai un avis positif sans hésitations.


Bonne chance pour la suite, espérant vous voir vite parmi nous.
Srimicalement.
"


Après s'être relue plusieurs fois, la démone déposa son parchemin à la suite des autres puis alla acheter quelques fourrures pour une sortie à Frigost.




"I wait for you, no matter how long..."

J'écoute et chante ce refrain que tu m'as appris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZZib
Aventurier
Aventurier
avatar

Nombre de messages : 8
Cercle :
0 / 2000 / 200

Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Ven 17 Aoû - 10:29

En ce 17 Fraouctor, la chaleur était étouffante dans la blanche cité. Dans la maisonnée, chacun s’éveillait doucement, emprunt d’une certaine paresse. La petite famille se retrouva dans la salle à vivre pour une légère collation : quelques tranches de pain de seigle, de la confiture de fraises, un verre de bananagrume.

- Je pense aller dans la fraîcheur des mines, et éventuellement récolter quelques pierres, commença Midaz l’Enutrof. Et vous les enfants, quels sont vos projets de la journée ?
- Mon lit, je pense,
répondit Osaline en souriant. La chaleur est déjà intolérable en ce milieu de matinée !
- Ne vas-tu jamais terminer ton enseignement de forgemage de haches ?
lui rétorqua Oromaz avec un clin d’oeil.
Le sujet concernant le dernier métier d’arme qu’avait choisi l’Osamoda était devenu un sujet de douce moquerie de la part de tous.

- Il fait trop chaud dans l’atelier, et c’est trop bruyant… J’irai demain, grand frère !
- Et demain, tu diras « demain »,
gloussa sa mère avec un sourire complice.
- Les haches ne sont pas à la mode, riposta le jeune fille avec une mine boudeuse.
- Eh bien moi, intervient Zzib, je vais aller m’enquérir de ma demande d’appartenance au Clan des Eldrigans !

Dans la maison du Clan, à Astrub, l’Ecate put lire les réponses qui lui avaient été adressées. Elle partit d’un bon pas vers la taverne d’Astrub, où elle commanda une pinte de bière fraîche. Assise à une table, elle sortit de sa besace ses ustensiles et un parchemin vierge, et se mit à écrire.

Messieurs les hauts dignitaires du Clan des Eldrigans,

Je suis sensible au fait que vous appréciez ma plume. Sachez que je prends beaucoup de plaisir à jouer avec les mots afin de donner vie à mes textes.

Les troubadours et conteurs qui parcourent nos contrées m’ont toujours émerveillée par leur talent à narrer des histoires, que ce fut des légendes anciennes ou des comédies de leur fait. J’ai toujours été fascinée par leur élocution et leur habileté à manier les mots.

« L’Ecriture, ce sont des mots qui ne meurent pas. »

L’écriture m’apparaît comme un art différent car les manuscrits peuvent devenir des références, des outils, des guides. Je pense à vos Grands Textes, ainsi qu’à toutes les archives dûment répertoriées que l’on trouve dans les bibliothèques, et qui recensent une multitude d’informations en tout genre.
Je pourrais ainsi m’étendre sur les bienfaits de l’écriture durant de longues pages, mais je suis persuadée que vous êtes déjà convaincus de son efficacité, et du pouvoir du Mot.

Salutations distinguées.


Dehors, la chaleur était intolérable. L’Ecate ne tarda pas à donner sa lettre au gardien de la maison du Clan avant de rentrer chez elle, où elle trouva un peu de fraîcheur.












Dernière édition par ZZib le Mar 21 Aoû - 12:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZZib
Aventurier
Aventurier
avatar

Nombre de messages : 8
Cercle :
0 / 2000 / 200

Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Sam 18 Aoû - 7:43


Frigost

Un matin, alors qu'elle aérait la maison, ZZib fut intriguée par une odeur inconnue qui venait du large. Elle en fit part à son fils, mais celui-ci avait l'odorat moins prononcé, il ne remarqua rien. L'effluve arrivait par les rafales froides venant de l'océan. Elle s'habilla promptement pour aller sur les murailles Ouest de la ville. Des groupes d'individus se formaient et s'agitaient. Elle se mêla aux conversations.


- Etrange, cette odeur de terre venant de l'océan...
- Ce n'est que le Minotot qui se déchaîne dans son labyrinthe !
- Non, ce n'est pas cette odeur connue, mélange de terre et de sueur animale. Et il ne s'agit pas d'un vent Sud-Ouest, mais plein Ouest.
- Ce sont les hordes de Brakmar qui viennent nous envahir !!
- Ne crée pas la panique ! Il ne s'agit aucunement d'odeurs humaines mais minérales ! Cesse d'être ainsi alarmiste !


Ce fut alors qu'un étrange oiseau apparut au loin. Au fur et à mesure qu'il approchait, les conversations se turent. L'oiseau était blanc, de bonne taille, et peu farouche. Il se posa sur une tourelle de la muraille. Il s'ébroua, et poussa un chant grave. Tous les yeux étaient rivés sur lui. Ce fut alors qu'il s'exprima dans la langue d'Amakna, à la surprise de tous.

- Mon nom est Frigator, je suis un gélikan. Les dieux m'ont prêté la parole afin que j'annonce au Monde des Douze qu'un continent est sorti des eaux, cette nuit. Cette terre aride, balayée par des vents glaciaux, regorge de mille richesses. Il ne vous sera guère aisé de la conquérir, à cause de son climat rude, mais elle attend de nouveaux aventuriers.

Il fit une pose, et les conversations reprirent aussitôt.
- Une île ?
- Des richesses...
- De nouvelle aventures !


L'oiseau poussa de nouveau son chant grave. Le silence se fit immédiatement.
- Je dois à présent annoncer la nouvelle à Brakmar et en Amakna.
Et il s'envola aussitôt.

Dans le sud de l'île de Frigost, les premiers colons construisirent des habitations avec du bois de tremble et des pierres d'obsidienne, des matériaux solides que l'on trouvait en grande quantité. Des ateliers furent bâtis afin que les artisans puissent produire et aider la communauté entière à s'adapter à ces nouvelles terres. Forge, sellerie, four et autres locaux virent le jour rapidement. Les boulangers découvrirent les vertus d'une céréale sauvage et se mirent à cuire des pains consistants et nourrissants. Les chasseurs fournirent les étals des bouchers en viandes de boufmouth, ou, plus goûteuses, de fricochère et de sanglacier qui proliféraient dans les forêts plus au nord. Rapidement, la bourgade se peupla d'immigrants, curieux de nouveautés et épris d'aventures.

Les hommes du Monde des Douze découvrirent des antres, dans lesquelles vivaient des créatures dangereuses. Ainsi furent mis à mort le Boufmouth Royal, et le Mansot Royal qui régnait sur le lac gelé.

Ils purent alors accéder au Berceau d'Alma, un territoire montagneux et volcanique au bord de la mer. Le long des côtes s'éparpillaient des restes de navires échoués, amas de bois, coques éventrées, un bien sinistre décor peuplé de monstres fantomatiques. Après observation, il semblerait que les monstres présents furent issus des victimes de naufrages ancestraux.
Dans son épave à demi immergée dans les eaux froides, Ben le pirate et sa cohorte d'ectoplasmes belliqueux furent de difficiles combattants, qui pourtant durent se soumettre à la volonté des guerriers.

Plus au nord, le paysage des Larmes d'Ouronigride apparut tel un désert couvert de sable et de roches, aux nuances de couleurs variant de l'ocre à l'or. Des vents puissants fouettaient ce plateau désolé, vide de végétation, et n'avaient de cesse d'agresser les aventuriers désemparés. Dans leurs diverses expéditions, ils découvrir une grotte taillée dans la roche. A quelques pas à l'intérieur, un porche avait été sculpté, et un chemin menait sous le volcan, dans les profondeurs inquiétantes jusqu'à la crypte où se nichait l'Obsidiantre. C'était un monstre de pierre, d'une force incroyable, qui fut vaincu après moult expéditions.

Au-delà de la salle souterraine de l'Obsidiantre, le tunnel débouchait dans une crevasse, peuplée de givrefoux, qui s'avérèrent être de dangereux prédateurs. Au plus profond de la faille se cachait le terrible Tengu. Nombreuses furent les attaques lancées contre cette terrible créature avant qu'il ne capitulât.

La neige recouvrait toutes les terres gelées, et les premiers arrivants construisirent des huttes de bois et de pierre pour se protéger des tempêtes. Le hameau prit le nom de « Village enseveli ». Aux alentours s'étendait la forêt pétrifiée, au sol gelé, à la végétation adaptée à la rudesse du climat, aux grands arbres dont le feuillage apportait un minimum de nourriture nécessaire à la survie des espèces vivantes dans ces lieux.
Dans sa tanière se terrait l'abominable Korriandre, arachnée diabolique qui tissait sa toile afin de piéger ses proies. Elle fut une rude adversaire pour les valeureux guerriers qui osèrent l'approcher.

Plus loin, au milieu des glaciers et des névés, vivait le Glourceleste. Il régnait dans une ruche, chaude dans cette immensité de glaces, avec des monstres coriaces qui défendaient leur abri avec une hargne indescriptible. Mais comme les autres avant lui, le Glourceleste capitula devant les attaques renouvelées en continu contre lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZZib
Aventurier
Aventurier
avatar

Nombre de messages : 8
Cercle :
0 / 2000 / 200

Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Mar 21 Aoû - 17:57

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Highlender
Colonne Eldrigan
Colonne Eldrigan
avatar

Masculin Le centoror
Nombre de messages : 1172
Age : 22
Classe : Cra
Métiers : Maitre mercenaire, historien du clan et explorateur du Monde des Douze.
Guilde : Le Clan des Eldrigans
Cercle :
174 / 200174 / 200

Date d'inscription : 12/08/2011

Qui est-ce ?
Cercle::
174/200  (174/200)

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Ven 24 Aoû - 17:17

Bien le bonsoir.

J'aime beaucoup cette petite chanson !

Bonne soirée, eldriganement Highlender.

[HRP]

J'aime bien aussi l'illustration.

[/HRP]




"Rien n’égale en longueur les boiteuses journées,
Quand sous les lourds flocons des neigeuses années,
L’ennui fruit de la morne incuriosité,
Prend les proportions de l’immortalité."


"High' âme çaixie hunde High' neau hite !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asparagus
Past Eldrigan
Past Eldrigan
avatar

Masculin Le Crustorail
Nombre de messages : 455
Age : 26
Classe : Féca
Métiers : Mercenaire à la droite mémorable. Membre du corps des alchimistes de l'île d'Otomaï. Rodeur nocturne.
Guilde : Le Clan des Eldrigans
Cercle :
187 / 200187 / 200

Contrats de prédilection : Les contrats hors normes, où ça pète de partout, tout en passant inaperçu.
Date d'inscription : 07/04/2010

Qui est-ce ?
Cercle::
181/200  (181/200)

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Lun 27 Aoû - 21:09

Bonsoir,


Ton texte comporte tous ce qui est attendu dans une candidature, il ne fait aucun doute que tu sais manier avec aisance les mots, aussi je t'accorde ton second POUR.


Cordialement,


Asparagus Lotherna.




Je te comprends.

-------

Ma fierté n'est pas mon ego.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asdepique
Eldrigan Glyon
Eldrigan Glyon
avatar

Masculin Les Pichons
Nombre de messages : 460
Age : 25
Classe : Ecaflip
Métiers : chasseur, boucher, forgeur de dagues ainsi que forgemage Eleveur de dragodinde à temps plein
Guilde : Secte de l'infini
Cercle :
200 / 200200 / 200

Contrats de prédilection : Ceux avec plein de combats et plein de kamas.
Date d'inscription : 12/09/2011

Qui est-ce ?
Cercle::
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Mar 28 Aoû - 12:20

Asdepique entra dans la maison se dirigea directement vers les candidatures et en sélectionna quelques unes qu'il semblait déjà bien connaître, il prit sa plume, griffonna quelques mots puis trempa un bout de bois dans de l'encre noir et l'apposa sur le parchemin.


En espérant te voir bientôt parmi nous pour continuer dans la longue voie du mercenariat.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZZib
Aventurier
Aventurier
avatar

Nombre de messages : 8
Cercle :
0 / 2000 / 200

Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Mer 29 Aoû - 22:07

Déçue, haineuse, en colère, en pleurs, humiliée…
Mon entretien ne fut que questions piège, tortueuses, malsaines.
Oui, j’ai triché, j’étais sur le forum.
Mais je ne suis plus à l’école, je n’ai plus l’âge d’apprendre vos textes par cœur.
Je me croyais dans un jeu, dommage.
Je ne reviendrai pas pour une seconde chance.
Adieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Highlender
Colonne Eldrigan
Colonne Eldrigan
avatar

Masculin Le centoror
Nombre de messages : 1172
Age : 22
Classe : Cra
Métiers : Maitre mercenaire, historien du clan et explorateur du Monde des Douze.
Guilde : Le Clan des Eldrigans
Cercle :
174 / 200174 / 200

Date d'inscription : 12/08/2011

Qui est-ce ?
Cercle::
174/200  (174/200)

MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   Jeu 30 Aoû - 2:16

Candidature archivée suite à l'abandon de la candidate.




"Rien n’égale en longueur les boiteuses journées,
Quand sous les lourds flocons des neigeuses années,
L’ennui fruit de la morne incuriosité,
Prend les proportions de l’immortalité."


"High' âme çaixie hunde High' neau hite !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Candidature de ZZib   

Revenir en haut Aller en bas
 
Candidature de ZZib
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan des Eldrigans :: Les Recrutements :: Candidatures archivées-
Sauter vers: