Une partie des images présentes sur ce forum est l'oeuvre et la propriété d'Ankama ©
www.dofus.com/fr




Partagez | 
 

 Premier jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Premier jour   Mer 8 Fév - 23:07

Des années plus tôt, dans un temple dédié à une antique déesse, à la Déesse, on célébrait une naissance exceptionnelle. Un nouvel Eliatrope était né avec une soeur Dragon, et cela se fêtait. Comme tout nourrissons, ils furent tout deux présentés devant la statue d'Eliatrope, afin que la bénédiction traditionnelle soit donnée aux jeunes êtres. Seulement, la tradition vaut elle encore quelque chose quand un évènement pareil se produit ?

Cette année, la Rencontre servait d'attraction. Une foule bien plus nombreuse était massée devant la grande statue de la Déesse, avide de rencontrer les deux nouvelles attractions. Les deux raisons de leur attroupement jouaient ensemble, surveillés par le couple qui les avait mis au monde. Un couple normal, sans histoire particulière, ni riche ni pauvre, ni connu ni tout à fait inconnu. A l'inverse de leurs enfants. Enfin, leurs enfants...plus ou moins. Ils s'étaient un beau jour retrouvés avec un Dofus posé au milieu de leur table à manger. Depuis, ils ont déménagé, et leur maison est protégée par quelques membres de la Voie des Poings et celle du Bouclier. L'oeuf avait éclos, et maintenant, quelques mois plus tard, tout le monde était réuni. Dans le ciel crépusculaire volaient les Dragons du Conseil en cercle concentriques, parfois accompagnés de leur frère ou soeur, parfois ces augustes éminences grises étaient à terre, et la Déesse seule sait à quoi ils pensaient. Le prêtre lui ne se souciait guère de tout cela. La politique, ce n'était pas sa tasse de Wakfu. Il se tourna vers ses deux subalternes. La cérémonie touchant à sa fin, c'était le moment de présenter le clou du spectacle. La foule fourmillante se tut, et sur une grave musique faite de percussions et de souffles retenus, on avança les deux enfants vers la majestueuse Mère. De plus en plus rapides, les tambours se turent soudain, une fois que la procession eut gravit les marches vers l'autel. Les deux assistants levèrent à bout de bras leurs charges, qui étrangement restaient silencieux.

-Ô grande Déesse, mère de toute vie, aujourd'hui nous te présentons deux de tes enfants...

La litanie avait commencée. Tout le monde la connaissait par coeur, car c'était la même pour tout les enfants. Ces exceptions ne faisaient pas exception.

- ...que leur vie soit placée sous le signe de la chance, du bonheur...

...de la réussite. Chacun dans sa tête pouvait prédire les mots qui suivaient, leur intonation, leur inflexion. Le rite séculaire perdait de son importance depuis qu'Eliatrope ne se manifestait plus, pour aucun d'entre eux. Il y a longtemps, nombreux étaient ceux choisis dès la naissance par la Déesse elle même pour arpenter l'une de ses Voies. La Voie des Poings, la Voie de l'Esprit, la Voie du Bouclier, et enfin la Voie des Yeux. Depuis de longues décennies la Voie des Yeux étaient éteintes, et voilà que depuis peu c'était la caste de l'Esprit qui était menacée. Le Bouclier et les Poings voyaient également le nombre de recrues diminuer dramatiquement, et pourtant, on ne pouvait rien faire. Rien faire d'autre que réciter des prières.

- ... je te conjure, ô Déesse, de leur accorder ta divine bénédiction.

Silence, de nouveau. Le grand prêtre s'apprêtait déjà à tourner le dos quand un fait qu'il n'avait pas vu depuis longtemps se produisit. La statue s'embrasa d'un feu bleu, qui tranchait avec la lumière rouge du couchant. De frayeur, la foule eut un mouvement de recul, et un murmure inquiet se mit à la parcourir. De même pour les religieux qui contemplaient, ébahis, ce prodige. Ils furent tellement pris de court que les bébés leur échappèrent. Ce fut une lumière bleue jaillie de la statue qui les sauva, pour les envelopper et les poser doucement sur l'autel, tout deux entourés d'un puissant nuage d'énergie azure. Une voix claire et limpide coula hors de la représentation divine, fracassant l'atmosphère qui pesait sur l'assemblée.

-Effectivement, je vais les bénir. Voilà bien longtemps que j'attendais ce signe. Un nouveau couple, un nouveau duo, deux nouveaux êtres aux pouvoirs remarquables. Leur soutien me sera bien utile dans les évènements à venir, à moi et au peuple Eliatrope. Pour l'un, je lui offre mes Yeux. Ma vision sera sienne, il maîtrisera les courants d'énergie qui sont les veines de ce monde. Ses iris perceront les illusions placées sur son chemin, et lui révèleront les vérités cachées derrière les rideaux d'ombre. Qu'il arpente désormais ma Voie, avec le soutien de sa Déesse.

L'énergie qui pulsait autour de l'enfant humain s'enroula, crépité, finit par se séparer en deux et investir ses yeux. Il battit des paupières, et les choses changèrent brusquement de nature pour lui, pour toujours.

-J'ouvre à sa soeur Dragonne la Voie des Griffes. A l'image de mes Poings, elle sera dotée de ma force, de ma volonté, de mon courage. Rien ne résistera à la puissance de ses serres, qui comme des épées trancheront les obstacles sur sa route. Endurance et puissance lui sont désormais acquises, les diamants à ses pattes brilleront d'un éclat qui saura percer les vérités cachées derrière les rideaux d'ombre. Qu'elle arpente désormais ma Voie, avec le soutien de sa Déesse.

Un maelström bleuâtre plus tard, les griffes de la jeune Dragonne brillaient tel les yeux de sa moitié, et l'air même semblait onduler et se fendre quand il effleurait de trop près ces pointes redoutables.

-Enfin, sachez que mes deux enfants sont et seront éternellement placés sous mon sceau, et que mon amour sera pour eux un second manteau.

Le feu de la statue enfin se rassembla en un petit cube que vint enfermer un anneau apparu dans la paume de la Déesse, pour finalement atterrir avec douceur sur le ventre pâle du bébé, qui l'enserra immédiatement, captivé par sa lumière. Dans le public, les gens applaudissaient, se réjouissaient. D'autres encore se questionnaient, émettaient des hypothèses. Il y en eu une poignée, mi Eliatrope mi Dragon, qui réfléchit à ce que tout cela impliquait pour le peuple qu'ils avaient la charge de guider. Seuls quelques uns souriaient, d'un sourire de victoire, d'un sourire que l'on aborde quand tout les rouages d'un plan bien huilé fonctionnent correctement.






Revenir en haut Aller en bas
 
Premier jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le premier jour du reste de leur vie.
» Premier jour
» Premier jour après l'intervention
» Japon: GTA 4 bat LBP sur le premier jour de vente...
» [CR] Oasis, premier jour.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan des Eldrigans :: Le village :: La Bibliothèque du Clan :: Les Ecrits des Mercenaires et Voyageurs-
Sauter vers: