Une partie des images présentes sur ce forum est l'oeuvre et la propriété d'Ankama ©
www.dofus.com/fr




Partagez | 
 

 Voyageant vers l'inconnu, l'Eldrigan n'est aucunement troublé, il est porté par le courant de son destin, pourquoi craindrait-il ce qu'il est ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shadowpablo
Past Eldrigan
Past Eldrigan
avatar

Masculin Le Dragocampe
Nombre de messages : 254
Age : 21
Classe : Iop
Métiers : Boucherie Humaine, Attention ! Seulement sur commande !
Guilde : Kass-Piaids
Cercle :
121 / 200121 / 200

Contrats de prédilection : Le contrat importe peu, seules comptent les belles rencontres.
Date d'inscription : 12/10/2010

Qui est-ce ?
Cercle::
121/200  (121/200)

MessageSujet: Voyageant vers l'inconnu, l'Eldrigan n'est aucunement troublé, il est porté par le courant de son destin, pourquoi craindrait-il ce qu'il est ?    Ven 9 Déc - 23:37

L'enfoiré. Non. Les enfoirés. Ils était deux. Non. Trois. Ce foutu sram.
En y réfléchissant, la première pensée que Shad' avais eu était une insulte. Il sourit en imaginant la réaction de Dag' face à ça, qui ce résumerais certainement à un coup de balais ou une remarque ironique suivis d'un demi-sourire.
Un rire lui déchira les abdominaux.
La blessure était plus profonde que ce qu'il avait cru. Et ça ce dit Eldrigan hein ? Une tel incompétence devrait être sanctionné.
Personne ne fonce sur un homme sans arme parce que celui ci viens de lui dire qu'il a tué sa petite soeur quand on a pas de soeur.
Mais Shad' étant Shad', la provocation erroné marcha à merveille et l'imbécile fonça tête baissé, toute Griffe dehors, pour égorger le Sram présomptieu.
Evidemment, les hommes du fourbe en question lui avaient donner un bon coup sur le crâne, ce qui, vue la taille de la boite cranienne de Shad', était un exploit de préçision.

Le Iop réfléchissait à la façon dont il allais ce sortir de la mais la faim l'emporta sur la raison et il ce leva avec difficulté avant de retomber à terre sous l'effet de la douleur.

Bon.
C'était pas le moment donc.
Il grommela quelques injures qui ferais faire un arrêt cardiaque au personnes de plus d'une trentaines d'années et ferma les yeux.
Il fallait qu'il sache ou il était. Plus de tofu, rien que des parchemins, de l'encre, sa Griffe et ses sorts inutilisable vue son état.
Le blessé espèrait vaguement qu'une côtelette volante passerait par ici mais s'ôta vite l'idée de la tête vue l'impossibilité de la chose.
Il pensa à ce Sram, sa Guilde, leurs motifs pour détester le Clan. Le Iop ne comprenait pas vraiment pourquoi ils voulaient à ce point détruire une si belle entreprise.

Ce recadrer, il faut reconstruire le puzzle.

Ou l'avez-t-on enfermé ? Vue l'horrible goût qu'il avait en bouche, on lui avais fait boire une potion qui l'avait téléporté ailleurs. Tout ça ne répondais pas vraiment à la question d'ou il avait atteri, mais tout lui revenait petit à petit.
Son évasion, un batiment caché sous terre. Attaché, il avait brisé ses liens et la nuque d'un garde endormi.
Son copain ne tarda pas et fut heureux d'offrir à Shad' la magnifique blessure à l'abdomen qu'il ce trainait depuis bientôt plus d'un quart d'heure, il avait par la suite récupéré sa Griffe et c'était trainé jusque là.

Pablo essayait de positiver, la blessure était propre, profonde, mais n'avait pas l'air d'avoir touché un de ses organes.
Il rouvrit les yeux et observa autour de lui. Il ce trouvait dans une cuvette, proche d'une forêt, et il devait réussir à y entrer.
Il n'était pas le seul prisonnier, les cages étaient remplis, c'était pour cette raison qu'il n'avait pas était mis dans l'une d'elle, apparemment, on le voulait en bonne santé pour un interrogatoire.
Raté les gars.
Il avait peu de temps, vue la taille du batiment, les deux gardiens étaient en sous-effectifs seulement parce que le reste devaient être partit en expédition, tout ce beau monde ne tarderaient pas à revenir.

L'Eldrigan respira un grand coup et ce leva.
Il pouvait enfin tenir debout, mais pas longtemps, il avait perdu du sang, beaucoup, certainement trop, et il sentait sa tête tourner.
Pablo arracha une branche d'un arbre mort proche de lui pour s'en servir d'appui et ce mit en route lentement.
Il faisait froid, le sommeil refermait lentement ses griffes sur le mercenaire affaiblie et les paupières de Shad', comme ses jambes, devenaient de plus en plus lourdes à chaques pas.
Il n'était qu'a quelques mètres de la clairière, mais ses yeux l'emportait à terre, il basculait en avant, après avoir parcourut encore quelques mètres, le baton craqua finalement sous le poids de l'homme qui s'écrasa à terre. Etant proche d'un arbre, il s'adossa à son tronc avec lenteur et arracha son haut pour s'en faire un garrot qu'il serra avec force et précautions.

Il glissa lentement du tronc, sa tête s'enfonça dans la terre meuble. Le ciel était bleu azur, un arc-en-ciel ce dessina avec douceur à l'horizon.
L'Eldrigan ferma tout doucement les paupières, il sourit, oublia sa blessure, la douleur qui en émanait, sa dernière pensée s'envola en direction de son frère.
Tendrement, avec lenteur, résignation et un soupçon de regrets, Shad' ce laissa glisser dans un sommeil sans rêves ni avenir.


Shad', Ombre dans la nuit.




La seconde ou tu lévera les yeux sur moi suffira pour que ma lame te pourfende le cœur.

Liberté & Indépendance, Honneur & Impartialité, Humilité & Respect, Détermination, Maitrise De Soi, Silence.

Eldrigan.



Ombre dans la nuit,
Sombres ennemis,
Solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadowpablo
Past Eldrigan
Past Eldrigan
avatar

Masculin Le Dragocampe
Nombre de messages : 254
Age : 21
Classe : Iop
Métiers : Boucherie Humaine, Attention ! Seulement sur commande !
Guilde : Kass-Piaids
Cercle :
121 / 200121 / 200

Contrats de prédilection : Le contrat importe peu, seules comptent les belles rencontres.
Date d'inscription : 12/10/2010

Qui est-ce ?
Cercle::
121/200  (121/200)

MessageSujet: Re: Voyageant vers l'inconnu, l'Eldrigan n'est aucunement troublé, il est porté par le courant de son destin, pourquoi craindrait-il ce qu'il est ?    Mer 26 Sep - 7:50

Puisque nous ne sommes que poussières,
Seulement des vagues dans l'océan des vivants.


Son regard d'un gris acier gardait un éclat de bleu azur d'autrefois.
Au sommet d'une falaise surplombant les nuages, il respirait le ciel, embrassait le monde.
Il ce releva calmement, ces gestes n'était que caresses et les bourrasques de vent ne le faisais pas chanceler.
Le Iop avait appris à l'apprivoiser, marchant au rythme de cette entité invisible, la laissant mener calmement la danse qu'était sa vie.
Ces pas le menèrent jusqu'au bas de la montagne, dans une alcôve ou reposait des objets d'une valeurs inestimable pour qui savait ce qu'ils représentaient.
Il n'était pas descendu depuis bien longtemps et avait perdu toutes notions de temps, les souvenirs le submergèrent et il ouvrit son coeur à la tristesse du passé.

Après sa capture et son évasion il avait vraiment faillit y passer.
Une jeune Eniripsa l'avait découvert agonisant puis c'était occupé de lui durant des mois sans rien demander en retour que sa guérison, il avait réappris avec elle la fougue de la jeunesse, le bonheur d'un sourire et la beauté des corps dénudés.
La joie d'être vivant.
Mais n'étant qu'un songe, il fallait partir à la recherche de son intégrité, elle lui avait offert la vie maintenant il devait retrouver sa Voie.
Il avait tout abandonné, ces camarades et amis n'avaient reçus aucunes nouvelles, il s'était exilé sur le toit du monde, son coeur ayant besoin de hauteur.

Son équipements toujours à la même place le narguait et n'avait pas l'air d'avoir pris une ride.
Un éclat jaune lui tira un sourire mélancolique, vestige d'un passé qu'il voulait maintenant présent.
Il ce retourna calmement et fixa le sram à quelques mètres de lui, les mots s'envolèrent et fîrent tressaillir le Iop, un voile de tristesse s'abattit sur son visage.
- C'est ton tour, maintenant.
Le squelette disparut et la grande carcasse de Shad' s'affaissa, il regarda sa Griffe, à quelques centimètres, si proche et pourtant trop loin pour lui être d'aucune utilité.
Si le tueur n'était pas aveuglé par ces certitudes il aurait vue que chaque muscle du Iop était tendu, prêt à l'action, que l'aura qu'il dégageait était trop calme car prête à lui ôter la vie.
Shad ferma les yeux et écouta le vent.
Il ce retourna et attrapa par la gorge l'assassin qui c'était glissé dans son dos, celui-ci perdit son arrogance en même tant que son invisibilité, les yeux écarquillés, de la rage au fond de ces pupilles.

Le Sram hurla en voulant planter sa dague dans le coeur de l'exilé, son geste mourut avant de l'atteindre, au moment ou Shad lui brisa la nuque d'un simple mouvement du poignet.
Il desserra son étreinte et le cadavre s'écrasa au sol, sans ce retourner Shad enfila sa cape et son chapeau de paille, pris son épée, et, en fixant l'horizon, ce mit en marche.

Son sang bouillonnait dans ces veines, un sourire s'étira sur son visage et son coeur ce remplie de bonheur.
Le monde l'attendait, lui murmurait de le découvrir, le ciel lui susurrait de vivre et les nuages naviguait vers des mers d'inconnus, des océans de renouveau.


Il était de retour.





La seconde ou tu lévera les yeux sur moi suffira pour que ma lame te pourfende le cœur.

Liberté & Indépendance, Honneur & Impartialité, Humilité & Respect, Détermination, Maitrise De Soi, Silence.

Eldrigan.



Ombre dans la nuit,
Sombres ennemis,
Solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Voyageant vers l'inconnu, l'Eldrigan n'est aucunement troublé, il est porté par le courant de son destin, pourquoi craindrait-il ce qu'il est ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conifères [Mod CXL 2011-CXL 2012]
» Feu- vers Multi-éléments (Pandawa 191)
» liens vers les 2 gm mago de paragon
» [Vidéo] RETOUR VERS LE FUTUR 2 doublé en japonais.
» Regarder vers le haut et vers le bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan des Eldrigans :: Le village :: La Bibliothèque du Clan :: Les Ecrits des Mercenaires et Voyageurs-
Sauter vers: