Une partie des images présentes sur ce forum est l'oeuvre et la propriété d'Ankama ©
www.dofus.com/fr




Partagez | 
 

 Les notes d'un jeune papa.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asparagus
Past Eldrigan
Past Eldrigan
avatar

Masculin Le Crustorail
Nombre de messages : 455
Age : 26
Classe : Féca
Métiers : Mercenaire à la droite mémorable. Membre du corps des alchimistes de l'île d'Otomaï. Rodeur nocturne.
Guilde : Le Clan des Eldrigans
Cercle :
187 / 200187 / 200

Contrats de prédilection : Les contrats hors normes, où ça pète de partout, tout en passant inaperçu.
Date d'inscription : 07/04/2010

Qui est-ce ?
Cercle::
181/200  (181/200)

MessageSujet: Les notes d'un jeune papa.   Sam 15 Oct - 13:20

Voici les notes retraçant la fin quelque peu mouvementée de l’été. Aujourd’hui, je laisse dans cette bibliothèque une infime trace d’un évènement qui restera à jamais gravé en moi.

Année 641.

15 Fraoucor :

Eukalyptuss, mon oncle, se faisant vieux, a de plus en plus de mal à gagner de l’argent, trop de concurrences entre boulangers qu’il dit. Il ne pourra bientôt plus payer son loyer, j’ai donc décidé d’acheter une maison à Bonta pour pouvoir accueillir tout le monde, mon oncle et ma sœur, Asbinne. J’ai trouvé une jolie maison dans le quartier des bricoleurs, je pense qu’on y sera bien, même si cette ville est emplie de souvenirs qui, à mon grand regret, sont encore douloureux, mais je saurais faire avec. Demain on emménage, j’espère que tous se passera bien, et dans le fond je ne vois pas pourquoi cela ne le serais pas. Je viens de finir les préparatifs à Sufokia, la petite maison que j’habite… que j’habitais va me manquer, la mer aussi. Tant dis que j’écris ces lignes, je ne peux m’empêcher de regarder avec nostalgie tous les endroits de la maison, elle semble déjà bien vide, toutes mes affaires sont empaquetées et disposées autour et sur la table. J’ai gardé près de moi quelques affaires auxquelles je tiens particulièrement, notamment les deux présents que m’a faits Otomai lors de la fin de ma formation d’alchimiste, il s’agit d’une bouture de l’arbre Hakam dont je m’occupe avec attention et un minuscule fragment d’ogrine. Il se fait tard, je vais essayer de dormir.

16 Fraouctor :

Je n’ai pas vu la journée passée, dès les premières lueurs du jour j’ai mis toute mes affaires sur le dos d’Enamor ma dragodinde, ensuite j’ai pris le zaap pour Bonta où j’ai retrouvé Euk’ et Asbinne, sans plus tarder nous nous attelés à la tache. Je viens de finir de bricoler les canapés, il n’y avait qu’un seul lit quand j’ai acheté la maison, j’ai donc bricolé les canapés pour qu’ils puissent servir de lits. Il ne me reste plus qu’à installer mon matériel d’alchimie dans la cave, mais cela attendra demain, il se fait tard.


17 Fraouctor :

Il s’est passé quelque chose d’invraisemblable aujourd’hui, je n’arrive toujours pas l’expliquer et j’écris ces mots alors qu’elle vient seulement de s’endormir. Mais commençons par le commencement. Ce matin j’installais donc mon matériel d’alchimie dans la cave, je descendais la dernière caisse, qui contenait des poudres d’eniripsa, des fioles d’eau de fée, les deux présents d’Otomai, et quelques autres potions. A ce moment, mon chacha se glissa entre mes jambes et me fit tomber en avant, ce fut une belle chute accompagnée de bruit de verres brisés. Quelque peu étourdis, je me suis relevé en bousculant une étagère faisant ainsi tomber certains de mes dofus sur les débris de la caisse que je transporté.

A partir de là ça dérape… Il y eu une explosion assez violente, j’ai vu le plafond de très près, trop même. Il y avait une épaisse fumée blanche accompagnée d’un étrange bruit, comme celui du vent qui souffle sur la cime d’un arbre. La fumée commença à se dissiper, et je m’aperçu que le pot de la bouture de l’arbre Hakam était brisé, la pousse avait disparu ainsi que le fragment d’ogrine, il ne restait plus que des fioles brisées et les dofus.

Soudain j’entendis du mouvement non loin de moi, la fumée se dissipa pour de bon et je la vis. Elle avait l’apparence d’une eniripsa, mais avec une peau verte, les cheveux et les ailes dorés. Après un instant d’hésitation, elle se rua sur moi, je m’apprêtais à utiliser mes armures, mais on voit rarement quelqu’un vous attaquer avec un sourire rayonnant et accessoirement nu. C’est assez désarçonné par cet étrange assaut que je la laissai m’étreindre, c’est à ce moment que j’ai senti son odeur, elle sentait comme la pousse de l’arbre Hakam. J’ai donc réalisé qu’elle était la pousse et que l’interaction du fragment d’ogrine, des potions et des dofus lui avait donné cette apparence.

Pendant que je réfléchissais, elle continuait de m’étreindre en gazouillant. Je l’ai vêtu de ma cape, et emmener au rez-de-chaussée pour voir avec Euk’ et Asbinne, ce que je pouvais faire d’elle. Après réflexions nous avons décidés de la garder à la maison pour l’instant et d’aller voir Otomai demain. Nous avons donc passés la journée à veiller sur cette plante à forme humain qui découvrait le monde avec entrain. Elle n’a pas arrêté, elle regardait tout ce qu’elle pouvait, prononçant maintes fois un « Nany ? » dès que quelque chose l’intriguait, il semblerait d’ailleurs qu’elle ne puisse prononcer que des sons simples et aigus, tel que « Nyu », « Kyu », « Nya » ou autre. Pendant une période « calme », j’ai pu l’ausculter, j’ai été surpris, on a l’impression de toucher une jeune pousse d’un arbre mais ayant pris l’organisation anatomique d’un être humain. J’ai remarqué qu’elle avait une plaie au pied, surement à cause des débris de verres à la cave, j’ai pansé cette plaie avec ma baguette rhon, la blessure c’est comporté comme une blessure humaine. J’ai aussi pu remarquer qu’elle est chatouilleuse, à noter qu’elle ne semble pas comprendre nos habitudes et nos normes, notamment le fait de se vêtir. Absinne à passé la journée à lui courir après pour la rhabiller, la petite à pris ça pour un jeu et à courut d’autant plus dans la maison.

Au diner, nous avons pus découvrir qu’elle mangeait de tout, même des végétaux à partir du moment où ils étaient cuisinés, elle aussi un bon appétit pour un être de cette petite taille. La petite semble s’être pris d’affection pour moi, et me suit partout où je vais dans la maison, c’est assez contraignant. Son énergie à diminuer avec l’arrivé de la nuit, mais cependant elle à longuement refusée de dormir seule dans un lit, finalement elle s’est endormit dans mes bras. Eukalyptuss et Asbinne ont constatés avec amusement qu’elle avait certains de mes traits, je ne sais pas trop quoi en penser. J’espère que demain tout sera régler avec l’aide d’Otomai.


18 Fraouctor :

Je reviens de l’île d’Otomai, le problème n’est toujours pas réglé, j’ai toujours cette petite chose à charge…

Ce matin je me suis donc téléporter avec elle sur l’île d’Otomai, sa réaction face à l’arbre Hakam est intrigante, elle est restée devant l’arbre un long moment, comme si elle retrouvait une vieille connaissance. Finalement Otomai vint à notre rencontre, il semble surprit pendant qu’il auscultait la petite mais ne dit rien. Puis il me dit qu’elle était viable, de bien m’en occuper et de ne pas faire les mêmes erreurs que lui, ensuite il repartit.


19 Fraouctor :

Je suis venu chercher refuge dans la cave, ce qu’il s’est passé il y a quelques instants me laisse sans voix. Aujourd’hui cette petite chose m’a nommé « Papa », je n’ai rien répondu et je me suis enfermé ici. Je n’ai pas envie d’être le père d’une chose végétal créée par un accident alchimique et quel père je ferais ? Je suis mi-féca mi-vampyre, ce n’est pas terrible pour fonder un foyer, j’ai 20 ans, je n’ai rien d’un père et…

J’avais remarqué une fiole brisée sous une table, en la prenant je fus saisis d’un tressaillement, je venais de découvrir une chose sur cette petite chose verte. Cette fiole était dans la caisse que j’ai renversée il y a deux jours et qui lui donna naissance. Cette fiole contenait un échantillon de sang dont j’avais retiré tout essence vampyrique, le sang à entièrement disparut… Cette petite est réellement ma fille…

20 Fraoutor :

J’ai passé la nuit à réfléchir, enfermé dans la cave, mais c’était nécessaire, cette petite est en partie issue de mon sang et dans le fond c’est moi qui lui ai donné naissance, même si c’est par alchimie. A partir d’aujourd’hui, je prends la ferme décision de l’élever et de l’aimer comme ma fille, car elle l’est.

Quand je suis ressorti de la cave, j’ai pu constater que la petite était restée toute la nuit devant la porte de la cave. Il n’y pas besoin de mots pour que nous nous comprenions. J’ai décidé de l’appeler Makah-Nyukyu et je serais son père.


20 Septange :

Cela fait un mois qu’Asbinne, Eukalyptuss et moi nous nous relayons pour garder Makah à la maison, j’ai peur qu’elle ne soit pas prête pour affronter le monde extérieur, même si maintenant elle comprend la majeure partie ce qu’on lui dit et qu’elle a enfin compris l’utilité de porter des vêtements.

Malgré toutes ces précautions, cet après-midi Asbinne est allée me trouver à l’atelier des alchimistes pour m’avertir que Makah avait fuguée, je crois bien que je n’ai jamais été aussi inquiet de toute ma vie. Après réflexion, je me suis souvenu que j’avais dis que je me rendrais à la maison des mercenaires dans l’après-midi, Makah supporte encore mal mon absence, je me suis immédiatement rendu là bas en pensant que Makah y était allé pour me retrouver. Et j’avais raison, j’ai retrouvé Makah agripper aux bras de Daguers, j’avoue que j’ai failli bruler la maison sur le coup. Mais après discussion il s’est avéré que Makah considère toute personne vêtue d’un ploukosse comme un ami, cela est surement dû au fait que j’en porte un.

Cette journée m’a appris que Makah est plus autonome que je veux bien le reconnaitre, elle a été capable de se rendre à Astrub depuis Bonta, toute seule, je vais tout de même lui apprendre les rudiments du combat.


25 Septange :

D’après ce qui m’était raconté, Makah sait faire preuve de capacités particulières, j’ai donc passé la journée entière avec elle pour constater cela. Il s’est avéré qu’elle est capable de déployer une force stupéfiante, elle peut me soulever d’une main sans la moindre difficulté. Elle est également capable de générer des spores soporifiques et des parfums en battant des ailes, elle semble également avoir une perception plus poussée de son environnement et des personnes que la moyenne. Le plus surprenant est surtout sa capacité à générer des pièces végétales de toutes sortes, fleurs, feuilles, bois ou autres partout sur son corps qu’elle peut résorber à tout moment. J’ai remarqué qu’elle préfère combattre avec un grand bâton, qu’elle génère, et pour intimider son adversaire elle frappe le sol avec son bâton. Malgré tout ceci je pense que je serais incapable d’arrêter de jouer le rôle du papa surprotecteur envers sa fille…




Je te comprends.

-------

Ma fierté n'est pas mon ego.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les notes d'un jeune papa.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mahory, jeune panda feu : 12 pa, 1/2 cc
» Meilleur moment pour vendre un (jeune) joueur
» Baptème de GIL et BZEUH [Terminé]
» Jeune Apprenti Pandawa [Cherche] conseil auprés des Maitres
» P'tain mais go nerf ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan des Eldrigans :: Le village :: La Bibliothèque du Clan :: Les Ecrits des Mercenaires et Voyageurs-
Sauter vers: