Une partie des images présentes sur ce forum est l'oeuvre et la propriété d'Ankama ©
www.dofus.com/fr




Partagez | 
 

 Retsilla... Ou comment Amakna fut sauvée ce 22 Maisial 640

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Timemaster (décédé)
Past Eldrigan
Past Eldrigan
avatar

Masculin Le Flaqueux
Nombre de messages : 1324
Age : 22
Classe : Xélor
Métiers : Fauch'heures, Bricol'heures
Guilde : Eldriganum Majori Gloriam
Cercle :
1 / 2001 / 200

Contrats de prédilection : Ceux où le travail est fait... proprement.
Date d'inscription : 22/01/2009

Qui est-ce ?
Cercle::
0/200  (0/200)

MessageSujet: Retsilla... Ou comment Amakna fut sauvée ce 22 Maisial 640   Mer 26 Mai - 22:04


Document décrypté des Archives secrètes de l'Intendant Casteul du Château d'Amakna.

22 Maisial 640, affaire « Retsilla »



Que de soulagement en ce jour ! Allier protection de Sa Majesté Allister et discrétion n'est décidément pas de tout repos. Il ne fait nul doute que le Royaume aurait pu tomber aux mains de ce satané sorcier aujourd'hui. Heureusement, j'avais pris mes dispositions, bénie soit Féca de m'accorder cette constante vigilance !
En effet, depuis que ces deux disciples d'Eniripsa, Doully et Prane, m'avaient rapporté la présence d'un sorcier sur nos terres, j'avais mené mon enquête... pour découvrir que par d'habiles subterfuges, le dénommé Aga-nime en question comptait remplacer le Roi par une de ses poupées qu'il pourrait contrôler à sa guise ! Lorsque cette évidence s'est imposée à moi, j'ai tout d'abord pensé à contacter la Garde du château pour arrêter le fourbe. Après réflexion, cela m'a paru peu discret : si Sa Majesté avait été au courant de ce qui se tramait, Elle en aurait été terriblement inquiète !
Je me suis donc résolu à me passer des gardes – ils sont peu efficaces de toute manière, je devrais demander une réduction de leur solde ! Mais il me fallait pourtant un moyen de lutter. Après de longues recherches infructeuses, la solution s'est imposée à moi par la force des choses : dans la nuit du 15 Maisial, j'ai lancé un discret avis aux aventuriers d'Amakna, dans l'espoir qu'ils seraient prêts à m'accorder leur soutien.
Et je n'ai pas été déçu ! Au rendez-vous convenu pour expliquer la situation, il y avait foule !


Je ne sors pas beaucoup du Château et je dois dire que j'ai été quelque peu impressionné par tous ces fiers guerriers prêts à en découdre ! Ils étaient là, intrépides et vaillants, attendant mes instructions... Malheureusement, je n'avais pas grand-chose à leur mettre sous la dent. Je leur ai donc conseillé de questionner à nouveau les deux Eniripsas qui m'avaient rapporté les manigances du sorcier Aga-nime.
Ce fut dès lors un sublime convoi qui se mit en marche vers la Péninsule des Gelées ! Arrivés sur place, j'ai ouï dire qu'ils avaient su arracher des informations à la perfide Prane grâce à l'insistance de sa soeur, Doully.


Sur la seule foi du témoignage des deux Eniripsas, les aventuriers se mirent en quête d'un troisième témoin de l'apparition du sorcier : Bhoub-Mawlait. Celui-ci a pour habitude se laisser « planer » en altitude, entouré de Kalyptus. C'est donc tout naturellement que les fines-lames se sont dirigées vers la Montagne des Koalaks et au terme de recherches minutieuses, qu'ils y ont débusqué Bhoub.


Il leur a fallu faire preuve d'insistance et de doigté pour soutirer à Bhoub son témoignage. Entre deux hallucinations, l'Osamodas leur a bredouillé qu'il ne savait pas grand-chose au sujet du sorcier mais soutenait que sa puissance était terrifiante. Quand Bhoub comprit que les guerriers qui lui faisaient face comptaient bien tâter de ladite puissance, il clama qu'il était impossible de venir à bout de cet Aga-nime, pas sans un guerrier insensible à sa sorcellerie !
L'Osamodas crut donc bon de les rediriger vers son ami Louys... Un Vampire. Après quelques indications approximatives sur le lieu de résidence de Louys, la troupe laissa Bhoub à ses délires et reprit la route.


C'est au détour d'une tombe, dans le cimetière d'Amakna, que ces braves aventuriers débusquèrent le Vampire. Il a dû leur falloir moult courage pour s'approcher d'un être aussi inquiétant que ce Louys. Le regard fuyant, les paroles sifflantes et les canines luisant d'une pâleur macabre, voilà comment il est apparu aux sauveurs du Royaume. Malheureusement pour eux, Louys refusa de leur apporter son soutien, prétextant ne pas vouloir s'exposer à la lumière du jour. Il les envoya plutôt voir un guerrier intrépide, imperméable à la magie selon les dires : le téméraire Roc-Hi.

C'est donc une troupe harassée mais toujours déterminée qui chemina vers la Montagne des Craqueleurs, dans l'espoir d'y trouver leur champion.


Le Craqueboule Roc-Hi leur réserva un accueil... particulier. Croyant à une invasion de son territoire, l'être rocailleux se jeta sur les arrivants avec sa hargne légendaire. Le Craqueboule s'est en effet révélé dur du caillou et il a fallu que les aventuriers lui fassent comprendre le message à grands coups de lame et autres ustensiles plus ou moins contondants.
Roc-Hi calmé, il accepta de prêter main forte aux aventuriers et, après leur avoir conseillé de m'annoncer la nouvelle, se mit en chasse d'Aga-nime.



Entretemps, je menais des recherches plus approfondies à la bibliothèque du Château d'Amakna. J'étais parvenu à localiser approximativement le sorcier mais n'avais toujours pas trouvé un moyen de le vaincre. Ce fut donc pour moi un immense soulagement lorsque les fines-lames m'apprirent que l'impétueux Roc-Hi acceptait de les aider. Le cœur gonflé d'espoir autant que d'angoisse, j'ai donné aux aventuriers la position du repaire de l'Infâme et je les ai regardés filer sans qu'une once de peur ne transparaisse dans leurs regards...

C'est aux confins des Landes de Sidimote que les aventuriers surprirent Aga-nime. Ce dernier était déjà aux prises avec Roc-Hi, parvenu sur les lieux quelques minutes plus tôt. Le sorcier s'essaya à quelques sortilèges, mais la peau de pierre du Craqueboule suffit à le protéger efficacement. Affolé devant cet ennemi invincible et devant la masse de guerriers qui arrivait pour mettre fin à ses projets de conquête, Aga-nime se résolut à invoquer son arme ultime : Retsilla.


La gigantesque poupée causa tout d'abord une grande confusion dans nos rangs et, aux côtés de son maître, blessa Roc-Hi mais les aventuriers ne faiblirent pas pour autant. Plusieurs d'entre eux chargèrent héroïquement Retsilla... Ils furent cependant poussés à la retraite devant le danger que représentait la poupée. La situation se dégrada rapidement et rien ne semblait pouvoir venir à bout du duo occulte.
C'est alors que les aventuriers Salamy, Isoka, Jeliel, Fenouille, Dark-oliix, Os-andryx et Ajihad-createur, au terme d'un affrontement épique, parvinrent à ouvrir une brèche dans la garde de Retsilla. On saluera également le courage de Davaal, Whitard ou encore Daoro qui ont usé leurs lames pour le salut d'Amakna.
La poupée disparut en libérant des miasmes maléfiques et Aga-nime se retrouva à la merci des vainqueurs. Malheureusement, le sorcier tira profit d'une seconde d'inattention et s'échappa dans la noirceur des Landes de Sidimote, non sans avoir clamé une ultime menace de vengeance au préalable.


Victorieux, les aventuriers rallièrent la Taverne d'Amakna avec à leurs côtés un Roc-Hi blessé, mais tout aussi radieux. Ce fut dès lors une grande fête où l'on célébra la bravoure des guerriers d'Amakna et où je remis aux plus vaillants une récompense digne de leur exploit.


Que ce jour reste dans nos mémoires comme celui où Retsilla est tombée ! Que l'on chante les exploits des Combattants de Sidimote des années durant !
Mais l'ombre d'Aga-nime plane encore sur notre province... Cependant, je ne suis pas inquiet : nous pourrons compter sur la vaillance de nos aventuriers si l'Infâme ose revenir !


______

[HRP]

Merci à tous les participants pour leur investissement et leur bonne humeur tout au long de cette animation (vous avez été géniaux :p ) ! Nous espérons qu'ils ont passé un aussi bon moment que nous et qu'ils seront au rendez-vous la prochaine fois ! Félicitations aux sept joueurs qui sont venus à bout de la poupée, et à tous ceux qui les ont précédés.
Merci également aux Eldrigans qui ont donné de leur temps pour égayer un peu la vie du serveur. Pour finir, merci à Miss-Jekyll pour le suivi effectué pendant la préparation de l'animation, sa participation active durant celle-ci, et sa sympathie !

A très bientôt pour une nouvelle animation ! D'ici là, prenez garde aux Sadidas que vous croiserez... Après tout, Aga-nime court toujours Razz .

Cordialement,

Timemaster, Eldrigan.

[/HRP]




Virgule, et le reste est vivant

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clan-eldrigans.forumactif.com
 
Retsilla... Ou comment Amakna fut sauvée ce 22 Maisial 640
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Culture] Brick by Brick : le livre qui raconte comment BIONICLE a sauvé LEGO
» C'etait comment dofus avant ?
» Comment fait-on pour activer ankama shield une fois après l'avoir désactivé?
» Miss & Mister Amakna, 2ème édition
» [Ankama] Élection de Miss & Mister Amakna !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan des Eldrigans :: Accueil :: La Maison-
Sauter vers: