Une partie des images présentes sur ce forum est l'oeuvre et la propriété d'Ankama ©
www.dofus.com/fr




Partagez | 
 

 Le Mercenariat selon un vieu d'la vieille ( école )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le Mercenariat selon un vieu d'la vieille ( école )   Sam 11 Avr - 16:05

Après avoir participé et évolué dans ce métier , et cet art ( car le mercenariat est un art , et aussi une philosophie à part entière ) , j'ai décidé de mettre à profit ma conception du mercenariat .

/!\ Attention : Les récits qui vont suivre ne sont que mon intérpretation de cette philosophie et ce que j'ai pu en apprendre . Ils ne représentent en rien l'éxactitude et la généralité du mercenaire . A ne pas considérer comme un dictionnaire du bon chasseur de tête .

Je vais tout dabord commencer par mé présenter .

Anciennement gradé du clan de Seriane-kerm sur les contrées de Jiva ( par trois fois ) ,
Ancien maître du feu-clan Eldrigan lors de la suprématie d'Evidran sur les contrées de Domen
Sublime Eldrigan actuel sur ces mêmes contrées .


Pour commencer : Un mercenaire , qu'est-ce que c'est ?

Le mercenaire est une personne qui accomplit des tâches ( contrats ) en échange d'argent . C'est une notion universelle et représentative de notre métier . Seulement est-ce suffisant ? Oui et Non .

Dans un premier temps , chaque clan de mercenaires a sa libre conception du mercenariat , à condition de réunir certains points incontournables : Les contrats , l'éxecuteur et le client , ainsi qu'une hierarchie évolutive consentant à faire évoluer le mercenaire dans son métier . Car un bon métier est un métier nous permettant d'évoluer , socialement , hierarchiquement , économiquement...

La neutralité du mercenaire est présente dans tout clan , bien que ce point ne soit pas obligatoire , elle est nécessaire pour établir la position d'un clan face au reste du monde des 12 . Un clan ne servant que Bonta deviendra l'ennemi de Brakmar , et vice-versa . Et puis refuser de servir un commanditaire , c'est perdre au change . C'est pourquoi tout clan de mercenaire se dit politiquement et éthiquement neutre .

Chaque mercenaire doit-être neutre lui aussi , dans tout conflit et dans toute situation . Il ne doit pas prendre part de près ou de loin au conflit qui oppose Bonta à Brakmar , ou autre . Apprendre à faire abstraction de ses sentiments est l'art de toute une vie , et aucun membre d'un clan de mercenaires n'a su à ce jour parvenir à la neutralité ultime nécessaire à cette position .

Car oui , être un mercenaire est une voie , un but , jamais entièrement rempli par aucun grand maîtres en ce monde . Le mercenaire parfait doit être neutre , comme cité plus haut , il doit être sans failles dans son travail , se doit d'apprendre aux générations suivantes son art , doit savoir parfaitement séparer sa vie privée comme professionnelle ... Ce n'est jamais gagné .

Tous les clans ont plus ou moins le même avis par rapport à cette conception du mercenariat , si ce n'est que certains préfèrent un clan aux dogmes stricts , basé sur la solidarité , la force et l'honneur , contre certaines personnes préfèrant prôner la cohésion et l'amitié .

Un mercenaire éxemplaire , c'est celui qui tue son épouse sans hésitation , pour assurer son contrat , et donc assurer ainsi l'honneur du clan .
Car l'honneur et la puissance d'un clan se trouvent dans sa capacité à remplir absolument tous les contrats pris et à prendre . Le mercenaire est donc un engrenage infaillible , garant de l'équilibre de son clan .
Des lourdes décisions doivent êtres prise dans un mercenariat . Assassinner un ami , escorter son pire ennemi , se jouer de sa guilde ... On peut penser que " ça n'arrive qu'aux autres " , qu'il n'ya " qu'une chance sur mille que cela arrive" et pourtant le monde est petit . Un mercenaire se retrouvera obligatoirement à un moment ou à un autre de sa carrière tiraillé entre obéir à son clan , ou à ses propres convictions .



Cependant , même si une philosophie et un point de vue doivent être communs à tous les membres d'un même clan ( afin d'assurer le parfait fonctionnement de l'immense machine qu'est un clan ) , chaque membre est unique en son genre . On distingue donc un paradoxe entre :

_ ce que doit être un mercenaire ( une sorte de rouage à la chaîne , à la fois indispensable et remplaçable , grain de sable dans la plage qu'est son clan )
_ce qu'est un mercenaire ( un être unique , ayant sa conception et sa vision des choses malgré son appanage neutre et professionnel , pouvant amener ainsi diversité et innovations dans un clan )

Autrement dit , un clan sans dogmes stricts ne peut assurer son bon fonctionnement , car trop de failles . Une chose crée par des personnes différentes de croyances différentes ( aucun clan n'interdit d'adorer son dieu ) ne peut être efficace . Il faut donc un but et une vision de choses communs à un bon fonctionnement .
De la même façon , un clan trop "mécanisé" ne peut subir de changements et finira par être dépassé , ses membres paraissant forts physiquement ne feront que suivre des ordres tels des bouftous et seront donc faibles mentalement .

Le tout est de trouver un juste milieu entre ces deux extrêmes .

J'arrêterais mon interprétation ici , le reste de mes écrits se fera par thèmes .

Cordialement , et éspèrant que mon récit vous a intéréssé

Danael



PS : Je suis pour tout débat , discussion ou explication à tout moment de la journée , n'hésitez pas . :p
Revenir en haut Aller en bas
maleficus
Aventurier
Aventurier


Masculin Le Scorbut
Nombre de messages : 187
Age : 28
Classe : féca
Métiers : maitre mineur bijoutier joaillemage et sculptemage de baton. sculpteur de baton 85 diplome
Guilde : djiins
Cercle :
189 / 200189 / 200

Date d'inscription : 05/03/2009

Qui est-ce ?
Cercle::
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Mercenariat selon un vieu d'la vieille ( école )   Lun 13 Avr - 0:04

joli tous ca^^

J'avoue c'est très dur de rester neutre a 100% quand meme enfin on a pas d'ami ou de guilde c'est fesable mais sinon...
Encore ami ca peut passer mais guilde si on tien a sa guilde c'est deja plus dur de rester neutre.

Mais sinon bonne explication au moin on pourra plus nous demander ce qu'est un mercenaire après ca x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epheralgan
Aventurier
Aventurier
avatar

Masculin Les Pichons
Nombre de messages : 19
Age : 24
Classe : Eniripsa
Métiers : Cordonnier 44, Mineur 73 et Bijoutier 66 (Joaillemage 88)
Cercle :
97 / 20097 / 200

Date d'inscription : 11/03/2009

Qui est-ce ?
Cercle::
96/200  (96/200)

MessageSujet: Re: Le Mercenariat selon un vieu d'la vieille ( école )   Mar 14 Avr - 19:35

Même remarque sur la neutralité... Bien que pour moi, ce soit plutôt l'inverse... Je e séparerais plus facilement de ma guilde que de mes amis... Mais ce n'est qu'un point de vue...

Sinon bon exposé, de bons arguments... Après je trouve qu'il faut le souligner, ce n'est qu'un point de vue et tout le monde ne doit pas forcément être daccord avec.

Voila pour moi Wink

Eldriganement, Ephe'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Mercenariat selon un vieu d'la vieille ( école )   Mar 14 Avr - 21:53

C'est pas souligné , c'est écrit en rouge pétant :p
Revenir en haut Aller en bas
Ayra'
Past Eldrigan
Past Eldrigan
avatar

Masculin Le centoror
Nombre de messages : 992
Age : 34
Classe : Iopette
Métiers : bricoleur
Guilde : Les petits Pedestres
Cercle :
190 / 200190 / 200

Contrats de prédilection : Tout les contrats.
Date d'inscription : 05/04/2009

Qui est-ce ?
Cercle::
157/200  (157/200)

MessageSujet: Re: Le Mercenariat selon un vieu d'la vieille ( école )   Mer 15 Avr - 6:24

Comme la dit maleficus c'est très dur de trouver le juste milieux de la position neutre mais ou sinon c'est captivant ton histoire car sa parle bien des obligation du mercenaires

cordialement ayradeslefes mercen'herbe












,




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timemaster (décédé)
Past Eldrigan
Past Eldrigan
avatar

Masculin Le Flaqueux
Nombre de messages : 1324
Age : 22
Classe : Xélor
Métiers : Fauch'heures, Bricol'heures
Guilde : Eldriganum Majori Gloriam
Cercle :
1 / 2001 / 200

Contrats de prédilection : Ceux où le travail est fait... proprement.
Date d'inscription : 22/01/2009

Qui est-ce ?
Cercle::
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Le Mercenariat selon un vieu d'la vieille ( école )   Dim 28 Juin - 22:14

Timemaster s'approche de ce parchemin qu'il a relu à plusieurs reprises... Près de lui, des Mercen'Herbes qui flânent dans les rayonnages de la Bibliothèque. A mi-voix, il les invective:

- Approchez, apprentis, approchez... Et lisez ceci... lisez, c'est un Mercenaire qui écrit.

Et tandis que les Mercen'Herbes s'exécutent, le disciple de Xélor devient songeur... Le Mercenariat. cette voie, ce chemin Majuscule ponctué d'embûches, de doutes, de force et d'Honneur. Une route dont ceux qui l'empruntent courent après ce rêve éthéré, tendent à se rapprocher d'un objectif miroitant. L'un des prix de cette liberté.


"La neutralité est un des fondements du mercenariat. Vous vous devez d'être neutres. Jamais vous ne devrez prendre parti pour quelque faction que ce soit. Est-ce clair? "

Les paroles de l'Illustre Eldrigan qui l'avait recruté résonnait encore dans la tête de Timemaster. Il avait appris ceci, par automatisme... Peu à peu, sa conception de la neutralité s'était forgée d'elle-même, avait enrichi les principes qu'on lui avait inculqués, ces mêmes principes qu'il ne supportait pas qu'on lui dicte ainsi, sans explications. Et aujourd'hui, il se débarassait de ces maximes. Il comprenait de nouveau. Tel un apprenti, le Xélor se plut, se délecta à nouveau de la lecture du parchemin...

Le Mercenaire est neutre par nécessité, c'est un fait. Mais au-delà du devoir, il l'est parce que sa vie, sa voie ne serait plus là même sans cette règle qu'il s'impose lui-même et qui, au lieu de l'entraver, fait souffler un vent de liberté sur son esprit et le libère des chaînes des jugements hâtifs et bornés. Le Mercenaire est neutre autant par envie que par devoir.
Et les mots d'encre du Mercenaire font écho aux pensées du Xélor.

Le Mercenaire est un rouage dans cette immense machinerie qu'est un Clan. Rouages et machinerie, voilà qui parlait à Timemaster. Cela bougeait de toute part, il y avait des dérèglements, de la casse et des arrêts. parfois, la machine continuait seule, sans personne à la barre pour la mener. Et les tourments faisaient partie intégrante du mécanisme... Ils permettaient au Clan d'évoluer, de changer.
Et malgré toute ces chutes la machine avançait, en dépit des difficultés, des naufrages, le temps suivait son court et chaque Mercenaire se forgeait un nom entre les rouages de ce grand mécanisme, pour son oeuvre dans le Clan.
Et le Xélor sourit de cette comparaison.

La description tant méthodique que philosophique de la condition du Mercenaire fascine Timemaster. Et ce n'est là qu'une infime partie de ce qu'est le mercenariat. Une infime partie, un grain de sable, mais criant de vérité.
Lentement, tandis que les Mercen'Herbes finissent la lecture du parchemin, le Xélor se retourne et sort de la bilbothèque après avoir murmuré un mot, simple et fort.

Merci.




Virgule, et le reste est vivant

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clan-eldrigans.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Mercenariat selon un vieu d'la vieille ( école )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mercenariat selon un vieu d'la vieille ( école )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vieille école
» quel est le meilleur deck en type 2 selon vous?
» [Deck mélée] Vieille Nan joue du trombone
» [Le pays de Bree] La vieille Fôret (Introduction.)
» Une vieille tour de guet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan des Eldrigans :: Le village :: La Bibliothèque du Clan :: Les Ecrits des Mercenaires et Voyageurs-
Sauter vers: